© Facebook Emmanuel Macron

Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial photo de profil de Macron

Les commentaires et les théories vont bon train sur la nouvelle photo du président de la République, sur ses réseaux sociaux.

"Le problème de Macron, c'est qu'il prend tout au premier degré. On lui dit 'photo de profil', il faut une photo de profil", écrit un internaute. Il est vrai qu'on ne pouvait pas faire plus littéral. Pour la quatrième fois depuis ses débuts en tant que président, Emmanuel Macron affiche une nouvelle photo sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter. Cette fois, il s'agit de son visage, littéralement de profil, le regard tourné vers de la lumière et un petit sourire aux lèvres, confiant. Depuis qu'elle a été postée, mardi 23 juillet, la photo fait réagir. On compte déjà 13 000 commentaires, moins de deux jours plus tard.

Publicité

Un profil de "monarque" 

Publicité

Beaucoup parlent évidemment du fait que le président a choisi de se présenter de profil... sur une photo de profil. Mais d'autres y voient une autre signification. "Sur cette pièce, vous pouvez apercevoir Jules César de profil. Ah non pardon, c'est un jeune dirigeant dynamique qui fantasme", décrit ainsi un commentaire. Le cadre serré où l'on ne voit que le visage et le cou ainsi que le profil droit rappellent à beaucoup d'internautes un profil monarchique, à l'image des visages de rois gravés sur les pièces de monnaie. La référence avec le "Président jupitérien" qu'Emmanuel Macron voulait incarner est toute trouvée.

Publicité

Publicité

Enfin, certains commentaires remarquent que le profil est tourné vers la droite et y voient un signe de la politique choisie par le président de la République qui n'a cessé de répéter qu'il n'était ni de droite, ni de gauche. 

Emmanuel Macron n'a pas changé que sa photo de profil, il a également modifié sa photo de couverture et a choisi de se montrer en visite à Bagnères-de-Bigorre, le 20 juillet dernier, entouré surtout de personnes âgées. Beaucoup y voient une référence à la réforme des retraites envisagée par son gouvernement. Deux images valent-elles plus qu'un discours ? 

Par Sirine Azouaoui, publié le 25/07/2019

Copié

Pour vous :