En images : la culture skate de la Californie du Sud, dans les 70's

Née sous le soleil de la Californie, la culture skate, avec son imagerie emplie de jeunesse et de liberté, en a influencé plus d'un. Le producteur Spot lui rend aujourd'hui hommage à travers un livre de photos.

californie

Pat Boyer ; Hermosa. Crédit photo : SPOT

De son vrai nom Glen Lockett, Spot est connu pour être le producteur du label indépendant de punk SST Records, et a entre autres travaillé sur les albums de groupes tels que Minor Threat, Black Flag ou Misfits. Il est un peu moins réputé pour ses qualités de photographe ; pourtant, il est un de ceux qui a su capturer ce que fut la contre-culture skate de la Californie du Sud, dans les années 70.

Publicité

En 1975, Spot plie bagage et se rend à Hermosa Beach dans le sud de la Cali, où il doit aider à la construction du Media Art Recording Studio. Mais lorsqu'il n'est pas dans la pénombre du studio californien à enregistrer des albums, il passe ses journées sous le soleil brûlant à skater, écrire et prendre d'innombrables photos.

Ainsi, pendant six ans, de 1975 à 1981 (date à laquelle le studio a fermé ses portes), Spot capturera la contre-culture "So Cal" (pour Southern California, la Californie du Sud) : un monde peuplé par les bikinis, le surf et le skate, où les jeunes adultes se baignent dans le soleil la journée, glissant sur le bitume, avant de s'enfoncer dans des sombres basements la nuit tombée, histoire de s'agiter des heures entières sur de la musique punk.

New Years Day Love-in ; Griffith Park, LA. Crédit photo : SPOT

New Years Day Love-in ; Griffith Park, LA. Crédit photo : SPOT

Publicité

Un livre en hommage à la culture So Cal

Une trentaine d'années plus tard, Spot rend hommage à cette culture So Cal en réunissant ses photos dans un livre de 272 pages : Sounds of Two Eyes Opening. Souvent en noir et blanc, ses clichés content avec grâce et poésie la genèse d'une culture aujourd'hui devenue globale.

À ce sujet, le producteur-photographe se confiait d'ailleurs au site AnOther :

L'histoire de So Cal est incroyable, vivante. Il est triste de voir que l'esprit pionnier a aujourd'hui été remplacé par des industries financières, des histoires de droits et la régénération d'une image.

Publicité

Laurie ; Hermosa. Crédit photo : SPOT

Laurie ; Hermosa. Crédit photo : SPOT

Sandy ; Hermosa. Crédit photo : SPOT

Sandy ; Hermosa. Crédit photo : SPOT

 

“Radical” Rheilly & Damsel ; Hermosa. Crédit photo : SPOT

“Radical” Rheilly & Damsel ; Hermosa. Crédit photo : SPOT

Publicité

Becky , Hermosa. Crédit photo : SPOT

Becky , Hermosa. Crédit photo : SPOT

Deux filles ; Hermosa. Crédit photo : SPOT

Deux filles ; Hermosa. Crédit photo : SPOT

Sandy & Kelly ; Hermosa. Crédit photo : SPOT

Sandy & Kelly ; Hermosa. Crédit photo : SPOT

Tony Adolescent, Henry, Dez ; LA. Crédit photo : SPOT

Tony Adolescent, Henry, Dez ; LA. Crédit photo : SPOT

“R” Rheilly ; Redondo. Crédit photo : SPOT

“R” Rheilly ; Redondo. Crédit photo : SPOT

Sendy ; Hermosa. Crédit photo : SPOT

Sendy ; Hermosa. Crédit photo : SPOT

Le livre Sounds of Two Eyes Opening de Spot est d'ores et déjà disponible ici.

Par Naomi Clément, publié le 23/12/2014

Copié

Pour vous :