© Marvin Sanzen

"Un été à la cité", le docu photo qui met à l'honneur les ados des banlieues

Son of Hitch a braqué son objectif sur les jeunes qui passent leurs grandes vacances dans leur cité.

Dans le clip "J’suis QLF", Ademo, Tarik et leur équipe profitent d’une plage paradisiaque et de "l’odeur de la mer" en se targuant de voyager dès les premières paroles. Pour la bande-son de son projet de documentaire photo Un été à la cité, Son of Hitch a choisi le même titre, sans les paroles ni les dégradés de bleu azur. Au contraire, l’instru' de PNL vient habiller des images prises dans un quartier de banlieue parisienne, lorsque se retrouvent toutes celles et ceux qui, justement, ne voyagent pas. 

Les premières phrases de la vidéo diffusée sur Instagram résument ce parallèle : "Si pour certains, grandes vacances riment avec voyage et plage, pour d’autres, ce sera piscine municipale et citystades." Les photographes Son of Hitch, Houssem et Marvin Sanzen ont immortalisé dans le quartier de la Croix-Blanche, à Vigneux-sur-Seine, l’été de trois adolescents de 13 ans choisis par casting : Moussa, Mahamadou et Cheikne.

Publicité

Publicité

"Je suis moi-même resté huit ans d’affilée dans mon quartier", raconte Son of Hitch. C’est en souvenir de ces longues "journées d’ennui" estivales que l’artiste a pensé ce projet. Un été à la cité rappelle la façon dont, le temps d’un été, l’endroit qu’on habite toute l’année prend un visage légèrement différent, hors du temps, où "on connaît chaque visage, chaque son, chaque voix" et où c’est la présence du "marchand de glaces qui rappelle qu’on est bien en vacances".

Les trois photographes ont voulu capter des émotions simples mais fortes et universelles, en noir et blanc ou en couleur. Avec leurs appareils argentiques et de la manière "la plus brute et sincère", ils se sont intéressés, le temps d’un été, à ce qui rythme inlassablement des jours qui se suivent et se ressemblent, "la joie autour d’un match de foot ou l’ennui en bas d’un bâtiment" par exemple. 

© Son of Hitch

Publicité

En plus des photographies, de la narration, du montage vidéo et de la bande-son, une illustratrice, Céline Nguyen, a rejoint le projet sur le thème de la béance entre rêve et réalité :

"À travers ses dessins, [Céline Nguyen] représente le quotidien des jeunes dans leur quartier dans des situations des plus ordinaires contrastant avec leur imaginaire. […] Ma préférée d’entre elles est celle d’un jeune de quartier adossé à un panneau de direction qui annonce des destinations de rêve, comme Hawaï ou Tahiti."

Le photographe regrette que les quotidiens de ces petits et grands soient "des sujets peu abordés" et espère bien donner vie à d’autres projets dans la même veine.

Publicité

© Son of Hitch

© Marvin Sanzen

© Marvin Sanzen

© Marvin Sanzen

© Marvin Sanzen

© Marvin Sanzen

© Marvin Sanzen

© Ssovsky

© Céline Nguyen

© Céline Nguyen

© Céline Nguyen

© Céline Nguyen

Vous pouvez retrouver Son of Hitch sur son compte Instagram.

Par Lise Lanot, publié le 06/09/2019

Copié

Pour vous :