Un passionné d'histoire partage 236 photos anciennes du quartier de la Goutte d'Or à Paris

Découvrez en images l'histoire de ce quartier populaire du 18e arrondissement de Paris.

Partagée par Jean-Raphaël Bourge

Entre les métros Château Rouge et Marx Dormoy au nord et Barbès-Rochechouart et La Chapelle au sud, se trouve l’un des quartiers les plus populaires de Paris. Les fruits et légumes exotiques rencontrent les immeubles haussmanniens et l’agitation des rues a pour décor de jolis étals colorés. Situé dans le 18e arrondissement, le bastion populaire de la Goutte d’Or tente aujourd’hui de résister au phénomène de gentrification.

Publicité

Mais que sait-on de l’histoire de ce quartier ? Finalement peu de chose. C’est le constat qu’a fait Jean-Raphaël Bourge, habitant de la Goutte d’Or et passionné d’histoire. Se rendant compte qu’il y avait très peu d’informations sur le quartier, il a décidé d’ouvrir un blog, 28 rue Affre, dans lequel il compile ses nombreuses recherches. Tâchant d’être le plus exhaustif possible, il a réuni 236 cartes postales d’antan, gravures et photographies anciennes de ces quelques rues, qu’il a rassemblées au sein d’une carte interactive.

Pour effectuer ses recherches, Jean-Raphaël Bourge s’est plongé dans de nombreuses archives, a parcouru des forums de cartes postales et a épluché les différentes banques de données accessibles sur Internet comme Gallica, le site de la BNF. Nous l’avons contacté pour qu’il nous éclaire sur ces nombreux clichés : il nous a expliqué qu’il existe au final très peu d’images de la Goutte d’Or, il n’en a trouvé "que" 236, alors qu’à quelques mètres, dans le quartier de Montmartre, on peut aisément trouver plusieurs milliers de photos. Quant à l’apparente tranquillité du quartier que reflètent les images, il nous met en garde :

"Connaissant bien l’histoire, je sais qu’il faut se méfier des images. La première réaction quand on les voit ces photos, c’est de se dire : 'C’est super clean'. Alors que quand on sait ce qui se passait dans le quartier à l’époque, on porte un autre regard. Par exemple, le sud de la Goutte d’Or était un lieu de prostitution très important.

Ce qu’il faut savoir aussi, c’est qu’à l’époque, lorsqu’un photographe posait son appareil, c’était un événement. Les prostituées qui ne voulaient pas se faire remarquer rentraient à ce moment-là, les enfants sortaient. Le résultat peut donc être trompeur. Quand on voit tous ces enfants, on peut se dire que le quartier était très sûr. En réalité, ces enfants étaient livrés à eux-mêmes. Il n’y avait personne pour s’en occuper, car les parents étaient en train de travailler, ils étaient à la rue. Il faut savoir les interpréter ces images. "

Publicité

L’occasion de se replonger dans ces images du vieux Paris et s’intéresser à l’histoire d’un quartier au final peu connu, pourtant riche par sa mixité sociale et culturelle.

Partagée par Jean-Raphaël Bourge

Partagée par Jean-Raphaël Bourge

Publicité

Partagée par Jean-Raphaël Bourge

Partagée par Jean-Raphaël Bourge

Partagée par Jean-Raphaël Bourge

Publicité

Partagée par Jean-Raphaël Bourge

Partagée par Jean-Raphaël Bourge

Partagée par Jean-Raphaël Bourge

Partagée par Jean-Raphaël Bourge

Partagée par Jean-Raphaël Bourge

Par Lisa Miquet, publié le 19/01/2018

Copié

Pour vous :