© Luca Parmitano

En images : aux Bahamas, l'ouragan destructeur Dorian vu du ciel

Astronautes et satellites rapportent du ciel l'immensité d'un ouragan désormais reclassé en catégorie 3.

Le 20 juillet 2019, Luca Parmitano s’est envolé à bord de la Station spatiale internationale (ISS) pour la mission "Beyond". Depuis les hublots de la station en orbite autour de la Terre, l’astronaute italien (comme, avant lui, Thomas Pesquet) immortalise la Terre vue du ciel.

Depuis quelques jours, ce sont de bien funestes images qui peuplent son compte Twitter, puisqu’il y partage des photos de l’ouragan Dorian. Si, à terre, les dégâts sont colossaux, depuis l’espace, l’immensité de la masse blanche qui ravage la zone caribéenne est elle aussi saisissante.

Publicité

Publicité

"Dorian, sa puissance majestueuse visible même lorsque nous nous envolons. #MissionBeyond"

Des comptes de la Nasa ou affiliés à l’ISS partagent également des vues satellites de l’ouragan qui n’en finit pas d’effrayer les locaux et de dévaster leurs habitations. Cette semaine, Dorian, après être passé dans la catégorie 5 (la plus élevée de l’échelle Saffir-Simpson qui classifie l’intensité des cyclones tropicaux), a été reclassé en catégorie 2 puis en catégorie 3.

Les ravages sont colossaux : une vingtaine de personnes seraient décédées tandis que 70 000 personnes auraient besoin d’une aide immédiate, rapporte l’ONU. Les journalistes du Monde relatent quant à eux que "la principale ville des îles Abacos, a […] été détruite à 60 %, selon le premier ministre Hubert Minnis".

Publicité

Publicité

" dans sa phase de maturité."

En cette fin de semaine, l’ouragan a enfin quitté les Bahamas et se dirige vers les États-Unis. Le président américain a, de son côté, à nouveau fait parler de lui ce mercredi 4 septembre en présentant une carte différente de celle publiée par les experts météorologues.

Sur la sienne, précise la BBC, une zone aurait été ajoutée, semble-t-il à l’aide d’un marqueur, afin d’inclure l’Alabama dans la zone d’impact de Dorian. Interrogé sur la différence entre les deux cartes, Donald Trump aurait simplement répondu qu’il n’en savait pas plus sur le sujet – une réaction bien légère sur un sujet aussi dramatique.

"Dorian 24 heures plus tard."

"Zoom sur la tempête tropicale Dorian. "

"En plein dans l’œil de l’ouragan."

"L’ouragan de catégorie 5 #Dorian est actuellement en train d’affecter des territoires des Bahamas, tel que le montre @NOAA. Nos collègues à @NHC_Atlantic et à @NWS auront les dernières nouvelles."

Par Lise Lanot, publié le 05/09/2019

Copié

Pour vous :