© Elsa Garrison/Getty Images

En images : les moments forts de la Coupe du monde féminine de football

Une Coupe du monde qui a rencontré un très joli succès en France.

Des stades souvent remplis, des audiences inattendues, des messages politiques et sociaux de la part de sportives qui veulent faire bouger les choses et, surtout, l’envie donnée aux petites filles de pratiquer plus que jamais le foot : cette Coupe du monde féminine a été un véritable succès.

L’accès exclusif de Catherine Ivill de la FIFA sur le terrain lui a permis de photographier des moments émouvants de la victoire de l’équipe américaine sur les Pays-Bas, lors de la finale de la compétition. Sur cette image, on voit Julie Ertz qui joue la rock star avec le trophée de la Coupe du monde et laisse transparaître son émotion à l’état brut ! (© Catherine Ivill/FIFA/Getty Images)

Publicité

Sur le bord des terrains français, les photographes ont pu immortaliser cette compétition qui restera dans l’Histoire. Pour Getty Images notamment, ce genre d’événement est devenu incontournable, comme le souligne Anne Boussarie, vice-présidente France, Allemagne et Europe du Nord de Getty Images :

"Alors que la Coupe du monde féminine de football existe depuis près de 30 ans, cette édition 2019, suivie aux quatre coins du monde, a eu un impact considérable sur le regard porté sur le sport féminin. De la ténacité des joueuses à l’émotion vécue dans les tribunes, les rencontres se sont effectuées dans des stades pleins de passionnés.

Comme pour les 160 000 autres événements couverts chaque année, les 11 photographes de Getty Images – seule agence autorisée par la FIFA – n’ont rien manqué des moments les plus marquants de la compétition. En tout, près de 520 000 clichés ont été pris pendant la compétition ! L’équipe de montage de Getty Images revient, en photos, sur les moments forts de cette compétition inédite à plus d’un titre."

Le photographe Rob Cianflone s’est vu confier le poste de photographe de la tribune surélevée pour couvrir le match d’ouverture de la compétition, au Parc des Princes à Paris. Les Françaises ont dominé en s’imposant 4 à 0 face à la Corée du Sud. Cette image résume bien leur performance avec Valérie Gauvin qui arrive à esquiver ses trois adversaires coréennes. (© Robert Cianflone/Getty Images)

Publicité

L’image colorée et frappante d’Elsa Garrison, qui a réussi à capturer Ali Riley de l’équipe néozélandaise, et Aurelle Awona de l’équipe camerounaise se distingue par une combinaison de la prise de hauteur et par la lumière du soleil de l’après-midi valorisant les ombres et les cheveux volants. (© Elsa Garrison/Getty Images)

Elsa Garrison a brillamment capturé la joie indescriptible de Marta et de ses coéquipières. Avec le but, sur penalty, qu’elle a marqué, Marta Vieira da Silva devient la seule joueuse (homme ou femme) à marquer à cinq tournois de la Coupe du monde. Malheureusement pour Marta et ses coéquipières, l’Australie fera une belle remontée pour finalement remporter le match 3-2. (© Elsa Garrison/Getty Images)

La rencontre entre le Canada et la Nouvelle-Zélande, au stade des Alpes à Grenoble, s’est déroulée dans un cadre époustouflant. Du haut de sa position, Naomi Baker ne pouvait laisser passer telle opportunité pour mettre en scène le terrain mais aussi la brume enveloppant les montagnes enneigées. (© Naomi Baker/FIFA/Getty Images)

Publicité

Megan Rapinoe a fait la une des journaux tant sur le terrain qu’en dehors, mais c’est surtout sa prestation, lors du quart de finale contre la France, qui a beaucoup fait parler d’elle. Sur cette photo de Joosep Martinson, nous la voyons célébrer son premier but sur coup franc en adoptant une pose héroïque. L’accès au banc de la FIFA pour les photographes Getty Images a permis à Joosep de capturer Rapinoe admirée par la foule et par ses coéquipières. Un cliché complété par le tableau des scores qui annonce : GOAL ! (© Joosep Martinson/FIFA/Getty Images)

Alors qu’elles perdent 1-0, les Françaises recherchent la motivation à l’approche de la deuxième période de leur quart de finale contre les États-Unis. Les supporters leur apportent leur soutien en s’équipant de leurs smartphones pour éclairer les tribunes, créant ainsi un décor différent de celui de la scène de foule habituelle. Cette photo de Richard Heathcote illustre l’instant d’union entre les fans et les joueuses. (© Richard Heathcote/Getty Images)

Chaque victoire et chaque célébration de la Coupe du monde de la FIFA sont marquées par le chagrin d’amour et le désespoir. Cette photo illustre toute l’émotion d’Eugénie Le Sommer après la défaite de la France contre les États-Unis. La joueuse est réconfortée par ses proches et Elsa Garrison, qui a réussi à s’approcher de près, a réussi à capturer ce moment de tendresse entre l’attaquante française et ses proches. (© Elsa Garrison/Getty Images)

Publicité

Le photographe de la FIFA Joosep Martinson avait la liberté de capturer, sous différents angles et perspectives, les moments forts de la rencontre entre les Pays-Bas et la Suède. Cette vue d’ensemble a été prise depuis l’arrière du stade au coucher du soleil à Lyon et laisse la lueur orange du soleil se refléter sur les supporters. Fruit du hasard ou pas, ce sont les "Oranje" qui, pour la première fois, ont gagné leur ticket pour la finale de la Coupe du monde. (© Joosep Martinson/FIFA/Getty Images)

C’est avec cette photo de l’équipe gagnante soulevant le trophée de la Coupe du monde que s’achèvent les quatre semaines de voyage en train, en avion, en voiture, des photographes… Maddie Myer avait la tête au centre du peloton lorsque Carli Lloyd a soulevé le trophée en l’air, entourée de ses coéquipières. (© Maddie Meyer/FIFA/Getty Images)

Article réalisé en association avec Getty Images. 

Par Football Stories, publié le 09/07/2019

Copié

Pour vous :