En images : les plus beaux plans du dernier clip de Booba, "Petite Fille"

Extrait de son album Trône, le nouveau clip de Booba, "Petite Fille", vient de sortir. Et c’est une perle.

Capture d’écran du clip de Booba - "Petite Fille".

Sous la forme d’un conte de pirates, Booba a déployé son "Morgane de toi", son "Lemon Incest", sa lettre d’amour à sa petite fille Luna (n’en déplaise à son fils Omar, qui reste un tant soit peu sur le banc de touche). Réalisé par Guillaume Cagniard (du duo Hossegor), et produit par La Pac, "Petite Fille" offre des images oniriques – hormis quelques ciels qui ressemblent parfois à des fonds d’écran pour Mac —, comme des paysages mentaux symbolisant la relation que le rappeur a tissée avec sa fille.

Publicité

Dans un cadre sauvage, entre mer et jungle, où la lune est imposante, on le voit chanter cette douce mélopée – accentuée tout de même de "bitch" et de "schneck" – à sa fille, tantôt sous l’eau, tantôt en train de pêcher des poissons, tantôt sur un bateau ou à contempler les dauphins…

"La piraterie n’est jamais finie"

Capture d’écran du clip de Booba - "Petite Fille".

Tel un brave pirate, Booba plonge pour chercher un coffre au trésor au fond de l’océan. Dans ce coffre-fort, se cache un médaillon que l’on retrouvera porté par une jeune femme qui incarne Luna, adulte. Pour l’histoire, il n’y a pas grand-chose à dire, si ce n’est que c’est certainement le clip le plus poétique et esthétique du rappeur, et qu’on ressent un peu de Terrence Malick dans le mouvement de caméra, loin de la violence souvent associée au rap.

Publicité

On assiste donc à un changement total de registre après les nombreux clips de B2oba réalisés par Chris Macari dans lesquels l’amour paternel sur fond de ciels étoilés n’était pas forcément l’imagerie de prédilection. La productrice Camille Richardeau nous explique que ce clip a été réalisé en deux jours de tournage à Virginia Key et Miami, et inclut quelques plans de drone et de nuit.

Elle évoque (bien sûr) la vidéo que Booba a postée il y a quelques jours sur son compte Instagram (qui a dépassé le million de likes) où on voit la petite Luna émue à la découverte du clip : "C’était son cadeau pour elle, il [Guillaume Cagniard, le réalisateur] voulait faire une grande épopée de pirates, avec une touche de fantastique." Fantastique, c’est le mot.

Capture d’écran du clip de Booba - "Petite Fille".

Publicité

Capture d’écran du clip de Booba - "Petite Fille".

Capture d’écran du clip de Booba - "Petite Fille".

Capture d’écran du clip de Booba - "Petite Fille".

Publicité

Capture d’écran du clip de Booba - "Petite Fille".

Capture d’écran du clip de Booba - "Petite Fille".

Capture d’écran du clip de Booba - "Petite Fille".

Capture d’écran du clip de Booba - "Petite Fille".

Capture d’écran du clip de Booba - "Petite Fille".

Capture d’écran du clip de Booba - "Petite Fille".

Capture d’écran du clip de Booba - "Petite Fille".

Capture d’écran du clip de Booba - "Petite Fille".

Capture d’écran du clip de Booba - "Petite Fille".

Crédits :

Production : La Pac. Productrice : Camille Richardeau.
Réalisateur : Hossegor (Guillaume Cagniard). Chef opérateur : Erik Henriksson.
Production exécutive : Ondamax Films (Eric Mathis). Superviseur postproduction : Salomé Karsenty.
Cheffe monteuse : Roxane Faure-Huet. Étalonneur : Robin Risser.
VFX : Studio T21. Consultant : Bruno Maillard. Graphistes after effects : Caroline Mistral et Jordane Lassalle.

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 10/12/2018

Copié

Pour vous :