En images : tels Willy Denzey, des avions photographiés en train de franchir le mur du son

La Nasa a photographié les ondes de choc provoquées par des avions franchissant le mur du son.

Cette image composite colorisée, publiée par la Nasa le 5 mars 2019, montre deux avions T-38 volant à des vitesses supersoniques, produisant des ondes de choc qui sont généralement entendues au sol comme un bang supersonique. En utilisant la technique de photographie Schlieren, la Nasa a été capable de capturer les premières images, prises dans les airs, des ondes de choc formées par les deux avions supersoniques. Capturées par un autre avion volant à environ 610 mètres au-dessus des deux avions allant à grande vitesse, les images immortalisent la déformation ou la courbure des ondes de choc lors de leur interaction. "Nous n’avons jamais rêvé que ce serait aussi clair, aussi beau", J.T. Heineck, scientifique en physique au centre de recherche Ames de la Nasa en Californie, a déclaré dans un communiqué. (© HO/NASA/AFP)

Ce week-end, des images impressionnantes de la Nasa ont fait le tour des réseaux sociaux. Et pour cause, l’agence spatiale américaine a réussi à photographier des ondes de choc de deux avions supersoniques franchissant le mur du son.

Publicité

Grâce à la technique photographique de pointe Schlieren, ces deux avions dépassant la vitesse du son ont pu être photographiés de manière très nette et claire dans les airs, depuis un troisième avion volant près des deux autres visibles sur l’image. Ces deux derniers volaient à seulement 9 mètres de distance l’un de l’autre et ont décollé en décembre dernier, depuis le centre de recherches en aéronautique californien Neil A. Armstrong, dans le désert de Mojave. La Nasa n’a révélé les images que trois mois plus tard, soit le 5 mars 2019.

Les variations et courbes qu’on observe tout autour des deux avions (similaires à des sortes de draps rouges ou bleus) sont en fait le choc entre les deux avions supersoniques, allant à grande vitesse, et le mur du son. Ce test, au-delà de la prouesse photographique, sert aux recherches débutées par la Nasa sur la mise au point d’avions – les "X-59" – qui seraient capables de traverser ce mur du son sans bang supersonique.

© HO/NASA/AFP

Publicité

Le bang supersonique est un bruit perceptible depuis la Terre qui se produit généralement lorsque l’avion dépasse la vitesse du son (à environ 1 225 kilomètres/heure), modifiant ainsi la pression de l’air. Outre le bruit, ce bang supersonique peut également provoquer des dommages terrestres comme briser des fenêtres et des vitres.

Le but de ces recherches est de parvenir à éviter ce bang supersonique et le remplacer par un simple grondement audible pour les Terriens, ce qui permettrait le retour des avions supersoniques commerciaux, à l’instar du Concorde retiré du marché en 2003 – qui était interdit de circulation dans certains pays justement à cause de ces nuisances matérielles et sonores –, avec moins de restrictions.

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 11/03/2019

Copié

Pour vous :