© JR

JR a révélé une immense fresque qui met à l'honneur les New-Yorkais

Plus d'un millier de visages new-yorkais ont été rassemblés et collés sur une façade, à Brooklyn.

Après avoir mis en lumière les habitant·e·s de son quartier natal des "Bosquets", à Clichy-Montfermeil, JR reproduit son concept d'immense fresque murale avec les habitants de la New York. Sur son compte Instagram, l'artiste français a partagé des images de son dernier projet, visible à Brooklyn, au Domino Park. Sur une façade accolée à des conteneurs empilés les uns sur les autres, JR a collé les visages, à taille réelle, de plus de 1 000 New-Yorkais·e·s originaires des cinq îles qui composent la ville : le Bronx, Brooklyn, Manhattan, le Queens et Staten Island.

L'immense collage s'intègre dans le paysage : vu de certains angles, le pont de Brooklyn se poursuit dans l'image, au-dessus de l'East River. La monumentale fresque fait partie de l'exposition "JR: Chronicles", qui est visible au Brooklyn Museum depuis octobre 2019.

Publicité

"'Les Chroniques de New York' se trouvent désormais au Domino Park, à Brooklyn ! Utilisez l'appli pour écouter les histoires de New-Yorkais en pointant votre téléphone vers la fresque !"

L'artiste, qui a passé sa carrière à créer des œuvres urbaines célébrant les habitant·e·s de différentes villes, ne se limite pas aux murs des musées et galeries, mais fait de la métropole son terrain de jeu. Il s'est d'ailleurs déjà attelé à la transformation de lieux dans les quartiers de Flatbush et de Bedford-Stuyvesant, souligne le site Colossal, mais ce nouveau projet est pour le moment le plus imposant.

Afin de se frotter aux mille histoires qui constituent cette fresque, rappelant la tradition muraliste de Diego Rivera, une application permet au public de pointer leur téléphone en direction du mur et "d'écouter les histoires" des résident·e·s mis à l'affiche.

Publicité

Sportif·ve·s, touristes, musicien·ne·s, pompier·ère·s, policier·ère·s, artistes, cols blancs et cols bleus sont mis·es à l'honneur, ensemble, en noir et blanc, afin de rapprocher les récits de la myriade de grains de sable qui composent l'immensité de New York.

© JR

© JR

Publicité

© JR

© JR

© JR

Publicité

À voir également -> JR nous parle de sa fresque monumentale et de son hommage à la banlieue

Par Lise Lanot, publié le 06/02/2020

Pour vous :