JR s’attaque au problème des armes à feu aux États-Unis avec sa couv' percutante pour le Time

Sur trois faces, JR a réalisé une couverture puissante pour le Time.

© JR / TIME

Cette nuit, JR et le Time ont révélé leur collaboration titanesque : l’artiste engagé a signé la dernière une du magazine pour illustrer un sujet de 26 pages sur les "Armes à feu aux États-Unis", figurant dans leur prochain numéro du 5 novembre 2018. Après son très remarqué projet de fresque en hommage aux migrants à la frontière américano-mexicaine, qui affichait le doux visage d’un enfant mexicain, JR s’attaque aujourd’hui au problème du port d’armes à feu et des lobbies aux États-Unis.

Publicité

Au format paysage, il a imaginé une couverture-fresque en noir et blanc qui se déploie sur trois faces du magazine : la couverture, la quatrième de couverture et un rabat. Il a rassemblé 245 personnes sur une image (pour un magazine qui avait déjà réuni 958 drones volants pour une de ses unes), aussi bien des activistes que des chasseurs, des victimes collatérales, des politiques, des policiers, des chirurgiens, des enseignants, des étudiants, ou encore des parents… Autant d’histoires qui peuvent se lire dans les pages du magazine et à travers cette image percutante.

Comme pour sa fresque monumentale Chroniques de Clichy-Montfermeil, réalisée en hommage à la banlieue dans laquelle il a grandi, il a photographié (et filmé) individuellement toutes les personnes qui apparaissent sur la couverture, et les a mises côte à côte en postproduction afin de les assembler et de créer une unité, un mouvement, une force, une histoire commune construite à partir de plusieurs récits personnels ; on peut observer des hommes et des femmes brandissant des armes, des bougies, ou leurs propres mains, en plein débat, en pleine manifestation ou en plein deuil.

Dans le côté gauche, on remarque une majorité "contre", avec des parents de victimes, des manifestant·e·s, et dans le côté droit, une majorité "pour" avec des lobbies pro-armes texans, des chasseur·se·s et gens armés.

Publicité

"325 millions de personnes [vivant aux États-Unis]. Plus de 265 millions d’armes. 35 000 morts par an. Et un droit constitutionnel vieux de 227 ans. […] Dans trois villes américaines affectées par les armes – Dallas, St. Louis et Washington D.C. –, nous avons invité des personnes à partager leurs points de vue et nous raconter leurs expériences, à la recherche d’un terrain d’entente", explique le Time sur son site interactif qui permet de cliquer sur chaque protagoniste de la fresque pour révéler son histoire.

Le Time raconte que le projet s’est décidé en mai dernier, entre JR et le rédacteur en chef Edward Felsenthal : "C’était juste quelques mois après la fusillade de Parkland, [dans le lycée Marjory Stoneman Douglas en Floride, le 14 février 2018], qui a généré un douloureux et vicieux débat national autour d’une seule et même idée : empêcher ces tueries de masse insensées visant les enfants." Ce qui a mené JR à participer à ce projet, c’est qu’il "n’y connaissait pas grand-chose" : "En France, nous n’avons pas cette relation aux armes. Donc, je découvrais le problème entier."

Publicité

"Sa créativité et son point de vue extérieur peuvent aider ceux d’entre nous qui pensent différemment au sein de ce débat, et tous les autres habités par la rage, qui se substitue bien souvent à la parole. Durant une semaine où des explosifs ont été envoyés aux personnalités publiques importantes et aux médias, l’urgence ne pouvait pas être plus claire", explique Edward Felsenthal qui salue l’artiste pour son "regard neuf (derrière ses fameuses lunettes de soleil)" et "son esprit ouvert". Un numéro qui coïncide aussi avec les élections américaines de mi-mandat.

Si le magazine et le photographe ont décidé de faire entendre toutes les voix, opposantes et partisanes, concernant le problème des armes aux États-Unis, on peut assez facilement deviner où ils se trouveraient au milieu de cette foule scindée en deux camps, à l’ère Trump. Une chose est sûre, cette une ne laissera personne de marbre.

© JR / TIME

Publicité

Vous pourrez retrouver ce projet dans le numéro du 5 novembre 2018, du Time. Sur un mur de la Pace Gallery (New York), cette fresque, intitulée The Gun Chronicles: A Story of America sera animée et diffusée jusqu’au 3 novembre 2018.

JR est exposé à la Maison européenne de la photographie (Paris) jusqu’au 10 février 2019, où sa fresque sera également visible. 

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 26/10/2018

Copié

Pour vous :