COSTA MESA, CA – DECEMBER 04: Kim Kardashian West greets her fans at the opening of her pop-up store, KKW, at South Coast Plaza in Costa Mesa, CA on Tuesday, December 4, 2018. (Photo by Paul Bersebach/Digital First Media/Orange County Register via Getty Images)

Pour ses fans, Kim Kardashian a embauché un photographe personnel

Pour que ses fans puissent utiliser librement et légalement des images d’elle.

Kim Kardashian. (© Paul Bersebach/Digital First Media/Orange County Register/Getty Images)

Cette année, Bruno Mars et Jennifer Lopez ont été attaqué·e·s en justice pour avoir posté sur leur compte Insta des photos d’eux dont ils n’avaient pas les droits (les droits appartenant aux photographes et/ou agences les représentant, bien que les chanteurs aient un droit d’image dessus). Plus récemment, de nombreux comptes Instagram "fans", dédiés aux Kardashian (tels que Dashtube ou Kardashian Clips), se sont fait censurer, pour la même raison, à cause de violations du code de la propriété intellectuelle.

Publicité

Pour empêcher ce genre de problèmes, Kim Kardashian a décidé d’embaucher son propre photographe, Marcus Hyde, afin qu’il nourrisse son compte Insta et qu’il cède ses droits d’utilisation à ses fans. Ces derniers pourront alors utiliser les photos de la star librement et gratuitement pour alimenter des comptes fans, des articles ou autres, ce qui évitera de nombreux procès, censures, suspensions de comptes sur les réseaux. Dans un tweet, elle explique :

"D’ailleurs, étant donné que les agences de paparazzis n’autorisent pas les fans à utiliser leurs images, toutes mes photos sont prises par mon propre photographe et vous pouvez toujours poster celles que vous voulez. Si je poste une photo d’une agence, je les taguerai et je demanderai leur permission. Celles-ci, ne les repostez pas !"

Publicité

Sur Twitter, Baller Alert surenchérit : "Ouais, nous avons reposté quelques-unes de vos images et une agence photo est venue nous réclamer des milliers de dollars. […] Une leçon qui coûte cher. Ces agences sont des rapaces. La loi autorise ce comportement prédateur de la part de ces agences. Et ils vous extorquent des 'dommages et intérêts'."

À partir du moment où la photographie ne nous appartient pas, nous n’avons aucun droit de diffusion dessus, mais Kim Kardashian déplore le fait que ses fans en pâtissent, et a donc trouvé une solution : leur fournir directement des images d’elle. Bien sûr, les photos concernées sont seulement celles qu’elle poste sur ses réseaux personnels. Cet acte de générosité lui profite également puisqu’elle garde ainsi un contrôle total sur son image. Maligne.

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 11/02/2019

Copié

Pour vous :