© Charlotte Abramow

La photographe Charlotte Abramow signe un manuel pour promouvoir la série Sex Education

Ce guide pratique sexo est déjà victime de son succès.

Une année loin de nos écrans et Sex Education est revenue en grande forme. Dévoilée d’une traite le 17 janvier dernier, sa deuxième saison s’apparente à un véritable tour de force à bien des égards, continuant de combler les lacunes de son public en matière d’éducation sexuelle avec une bienveillance et un effort d’inclusion qui méritent d’être distingués.

Mais la série britannique ne s’arrête pas en si bon chemin. Parce que ça ne semble pas suffire pour éveiller les consciences, Netflix s’est associé avec la photographe et réalisatrice belge Charlotte Abramow pour un guide hautement nécessaire (oui, même en 2020). Déjà en rupture de stock, son Petit Manuel Sex Education a pour ambition de renseigner son lectorat sur des questions relatives au genre, à la sexualité, au consentement. Sa mission sur le papier ? Briser les tabous qui subsistent et mettre un terme aux non-dits.

Publicité

Ainsi, en une soixantaine de pages alternant entre textes éclairés, illustrations candides et photos aussi pop qu’explicites, ce guide pratique reprend les bases d’une sexualité consentie et, surtout, positive. Car trop souvent, la société a cette fâcheuse tendance à vouloir brider notre rapport au coït, générant un sentiment de honte tout autour de ce qui ne devrait être que plaisir charnel. Et c’est justement cette honte généralisée qui amène à ne pas parler de sexe, et par-dessus tout à ne pas bien en parler.

C’est là qu’intervient ce manuel, disponible à la lecture dans son intégralité et téléchargeable en PDF sur un site dédié. Au fil de ses 11 chapitres, Le Petit Manuel Sex Education parle autant de sujets scientifiques (anatomie détaillée, fonctionnement des règles) que pratiques (contraception, plaisir personnel). C’est succinct mais complet, technique mais compréhensible. Et il met en scène l'actrice Emma Mackney, qui incarne Maeve dans la série.

Publicité

En prime, Netflix a sorti le grand jeu pour la promotion de Sex Education, installant des affiches aux quatre coins de notre Hexagone : affiches représentant un couple gay se galochant passionnément ou une culotte de règles ensanglantée, les deux certainement cataloguées provocatrices par les esprits les plus étriqués. "L’éducation sexuelle, c’est un truc qu’on n’a presque pas à l’école. C’est un truc dont on n’a pas toujours moyen de parler avec ses parents", explique Charlotte Abramow à Brut.

Plus qu’une simple plateforme de contenus vidéo, Netflix s’improvise désormais sexologue et est ainsi sûr de faire jaser ses détracteurs. Ce rôle mérite, bien entendu, d’être interrogé tant la frontière entre business et service public est on ne peut plus floue. Opération marketing bien pensée ou non, Le Petit Manuel de Sex Education reste une initiative appréciable en France, pays qui, on le rappelle, a attendu 2017 pour représenter correctement le clitoris dans un livre scolaire.

Publicité

Publicité

Par Florian Ques, publié le 28/01/2020

Pour vous :