Le photojournaliste Brennan O'Connor a remporté le prix Lucas Dolega

Depuis cinq ans, le prix international Lucas Dolega récompense le travail d'un photographe qui exerce dans des zones en conflit.

Lucas Dolega (© Corentin Fohlen/Association Lucas Dolega)

Né d'une mère allemande et d'un père marocain, le Franco-Allemand Lucas von Zabiensky Mebrouk Dolega a parcouru le monde pour raconter et dénoncer les conflits qui y sévissent. Après les offensives et l'épidémie de choléra au Nord-Kivu en 2008 et la rébellion des chemises rouges à Bangkok en 2010, il part immortaliser la chute de Ben Ali en Tunisie. C'est au milieu des émeutes de ce qu'on appelle aujourd'hui la révolution de Jasmin que Lucas Dolega succombe au tir d'une grenade lacrymogène, le 17 janvier 2011.

C'est pour lui rendre hommage, et célébrer les journalistes qui risquent leur vie pour documenter l'Histoire, que le prix Lucas Dolega récompense chaque année un photographe qui met en lumière des zones de conflit par ses images et qui "aura su témoigner de son attachement à la liberté de l'information", explique l'association Lucas Dolega.

"Des histoires dont on ne parle pas"

Le prix 2017 a cette année été décerné au photographe canadien Brennan O'Connor pour sa série Peace and development. Celle-ci se concentre sur les minorités ethniques en Birmanie (Myanmar) avec des clichés en noir et blanc, rapporte le site Focus Numérique. Le Nord-Américain a ainsi reçu l'opportunité de publier son reportage dans l'album de Reporters sans frontières – reportage qui sera aussi exposé à Paris – ainsi qu'une dotation Olympus de 10 000 euros.

Depuis 2010, O'Connor est installé en Asie du Sud-Est où il immortalise les "histoires dont on ne parle pas", comme il le précise sur son compte Twitter.

©Brennan O'Connen/Prix Lucas Deloga

© Brennan O'Connor/Prix Lucas Dolega

Novice monks travel from the Burma-China border town Muse in northern Shan State.

© Brennan O'Connor/Prix Lucas Dolega

A Kachin Independence Army soldier holds landmines that he made at a front line army camp. Two weeks later, he was killed after one exploded while planting it in the jungle.

© Brennan O'Connor/Prix Lucas Dolega

Kachin Independence Army female recruits rest in between drills.

© Brennan O'Connor/Prix Lucas Dolega

A newborn takes her first breath of air at an internally displaced camp clinic near the Chinese border. Her mother was rushed to a nearby hospital after suffering from severe bleeding caused by the delivery.

© Brennan O'Connor/Prix Lucas Dolega

Vous pouvez retrouver le travail de Brennan O'Connor sur son site personnel et les informations concernant le prix Lucas Dolega sur le site de l'association.

Par Lise Lanot, publié le 17/01/2017

Copié

Pour vous :