Le photoshoot aux allures de conte merveilleux de Tim Walker avec Björk

Après la couverture de Dazed, c’est W Magazine qui met Björk à l'honneur dans son numéro de novembre. Aux commandes : Tim Walker et son irrésistible excentricité.

Attendu pour le calendrier Pirelli 2018 sur le thème des Aventures d’Alice au pays des merveilles avec un casting mettant à l’honneur les femmes noires, le photographe britannique Tim Walker, grand maître des mises en scène délirantes et oniriques, vient de signer un édito photo pour le prochain numéro du magazine W. Sa muse pour ce petit exercice : la chanteuse islandaise Björk, devenue une icône de mode depuis le début des années 2000 et son apparition aux Oscars 2001 dans une robe atypique prenant la forme d’un cygne.

Publicité

Comme une poupée de cire aux influences vestimentaires asiatiques, Björk est ici au cœur du pays des merveilles de Tim Walker, à l’humour gothique, roi de la narration et de l’excentricité. Elle est présentée comme une créature complexe tout droit sortie d’un conte merveilleux, flirtant tantôt avec des étoffes en satin, tantôt avec des libellules dotées d’ailes d’oiseaux et des orchidées bioniques, telle une déesse régnant sur ses îles fantastiques et sur son royaume bien rose.

Publicité

Publicité

Björk déjà sacrée muse dans Dazed en septembre

Le mois dernier, Dazed consacrait la couverture de son numéro automne à la chanteuse, ainsi qu’un édito photo signé Jesse Kanda (à qui nous devons la superbe couverture de l’album de FKA Twigs). Sur le thème de l’utopie, elle est élevée en mère nature et humanoïde bizarre.

L’esthétique de ses masques et de son maquillage prend des formes organiques ; des fleurs nébuleuses lui sortent de la bouche et ses couronnes florales sont riches et bien fournies. Nous assistons à son retour à la nature, et dans une sorte d’oraison funèbre, nous la contemplons dans son cercueil alors qu’elle renaît et se meut.

Publicité

Une publication partagée par @deadblog le

Une publication partagée par @deadblog le

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 16/10/2017

Copié

Pour vous :