Loin des clichés, les images de Roberto Badin capture l’essence du Japon

Une balade dans le calme et la solitude.

Inside Japan. (© Roberto Badin)

Chaotique, saturé, électrique ou encore monumental, tels sont les qualificatifs qui nous viennent à l’esprit lorsque l’on parle du paysage urbain japonais. On imagine volontiers des néons animés, des tenues futuristes portées par des gens au téléphone dans des décors modernes et surchargés.

C’est ce genre de clichés universels sur le Japon que le photographe Roberto Badin dézingue avec des images présentant un camaïeu de sérénité. Et il ne s’agit pas de photos prises dans les montagnes enneigées et autres paysages oniriques. Ce photographe brésilien, spécialisé dans la photo de nature morte, a eu un déclic. En avril 2016, au retour de son premier voyage au Japon, Roberto Badin rencontre l’éditeur Benjamin Blanck. Conquis, ce dernier lance alors l’idée du projet Inside Japan.

Le premier livre de Roberto Badin, Inside Japan, est un recueil d’images issues de la vie urbaine japonaise dévoilée dans son intimité. On pénètre dans des couches inconnues du Japon, celles qui font fleurir de nombreux moments de douce quiétude, et presque d’ataraxie.

Loin des fantasmes et clichés

Le photographe, baigné dans la culture nippone depuis l’adolescence, confie que ce pays était pour lui comme une planète lointaine qui le faisait beaucoup rêver. En se rendant sur place pour vivre ce rêve, il aurait pu capturer des images pour illustrer un Japon fantasmé. Or, Roberto Badin est un amoureux de la beauté qui se cache dans la banalité du quotidien. C’est cette forme de beauté secrète à révéler qui l’a animé durant ses voyages.

Il nous raconte qu’il a perçu une forme de solitude inattendue. Il a découvert un pays où chaque individu est isolé, éloigné du reste, et cela crée une distance dans la société que le photographe a souhaité souligner à travers ces images de calme urbain.

Inside Japan. (© Roberto Badin)

Tokyo, Osaka, Kyoto, ou encore Kanazawa, Roberto Badin nous y emmène à travers son regard personnel. Une vision imprégnée du sentiment de sérénité, de quiétude et donc de grande solitude, comme des instants où l’on regarde le temps passer. Une atmosphère inattendue dans des villes occidentales en général. C’est ainsi que le photographe s’exprime, à travers la confrontation des clichés préconçus et des banalités réelles.

Roberto Badin utilise uniquement des lumières ambiantes avec un cadrage souvent frontal, graphique et posé. Tout doit rester naturel et spontané au maximum. Une façon personnelle de créer, d’autant plus sollicitée au Japon, pays où de vifs contrastes entre modernité et tradition cohabitent dans une étrange et surtout fascinante harmonie.

Inside Japan. (© Roberto Badin)

Inside Japan. (© Roberto Badin)

Inside Japan. (© Roberto Badin)

Inside Japan. (© Roberto Badin)

Inside Japan. (© Roberto Badin)

Inside Japan. (© Roberto Badin)

Inside Japan est disponible dans les points de vente de l’éditeur Benjamin Blanck ainsi que sur commande. Vous pouvez suivre Roberto Badin sur son compte Instagram et son site personnel.

Par Joséphine Faisant, publié le 06/12/2018