Look at the Pictures, le documentaire dédié à Robert Mapplethorpe à voir sur Arte

Plongée dans la vie du sulfureux photographe.

Qu’il photographie des fleurs, des portraits ou qu’il réalise des documentaires à caractère pornographique, Robert Mapplethorpe fascine. Aussi variés qu’ils puissent être, ses clichés portent tous sa patte singulière : un camaïeu de gris, un cadrage millimétré et une lumière savamment maîtrisée, délicate, caressante, qui saurait rendre sensuel n’importe quel objet.

Publicité

Après avoir grandi dans une banlieue chic de New York, Mapplethorpe se tourne vers l’art dès l’âge de 17 ans. Il s’intéresse surtout au collage et boude la photographie qui ne l’intéresse pas encore. En 1967, il rencontre Patti Smith, avec laquelle il entretient d’abord une relation amoureuse avant de découvrir son homosexualité. Leur relation de couple s’est alors transformée en longue amitié et ces années ensemble ont généré une véritable émulsion créative.

Il découvre la photographie à travers le Polaroid et achète rapidement un Hasselblad. Vers la fin des années 1970, Mapplethorpe montre un intérêt tout particulier pour le documentaire et photographie le milieu sadomaso new-yorkais. Ses images pornographiques font polémiques et propulsent par la même occasion la carrière de l’artiste. Ses clichés sulfureux et ses portraits puissants font rapidement le tour du monde mais cette carrière fulgurante est interrompue par la mort précoce de l’artiste en 1989, emporté par le sida.

Avec le documentaire Mapplethorpe: Look at the Pictures, les réalisateurs Randy Barbato et Fenton Bailey reviennent sur la vie du photographe, de son enfance à sa mort. Une centaine de minutes passionnantes qui nous embarquent aux côtés de ses frère et sœur, amis, amants, ou encore galeristes. On y rencontre un personnage complexe et fascinant tout en redécouvrant la beauté de son œuvre. Le film est disponible en streaming sur le site d’Arte jusqu’au 13 février 2019. De quoi occuper vos longues nuits d’hiver.

Publicité

Par Lisa Miquet, publié le 22/11/2018

Copié

Pour vous :