© Samy Al Olabi

Avec ses maquettes, Samy Al Olabi nous plonge au cœur de la Voie lactée

Quand la photo, l'astronomie et les miniatures se mélangent, ça donne ça.

Amoureux des ciels nocturnes, le photographe Samy Al Olabi nous présente des scènes féeriques avec la Voie lactée en toile de fond. À la fois uniques, isolés et magiques, ces paysages donnent l’impression de sortir tout droit d’un rêve. Ce qui n’est guère étonnant, puisque l’artiste égypto-syrien vivant à Dubaï nous invite sur des terres imaginaires, "là où tu peux construire tes rêves et les réaliser".

© Samy Al Olabi

Publicité

Comme il est passionné d’astronomie et de photo, l’astrophotographie s’est imposée comme une évidence pour Samy Al Olabi. L’artiste promène son matériel dans les Émirats arabes unis, à la recherche de ciels étoilés encore protégés de la pollution. Mais, ne trouvant pas certains lieux qu’il avait en tête, il a décidé de les recréer.

Pour son projet Nowhere Land ("le pays de nulle part" pourrait-on traduire en français), l’artiste est allé chiner des miniatures de maisons de campagne, de cottages ou de bateaux, pour les placer au premier plan de ses photos. Certaines pièces de sa collection proviennent de marchés aux puces, d’Amazon, ou même d’Etsy, où il a pu se procurer "la maison de ses rêves".

© Samy Al Olabi

Publicité

Étape suivante : faire matcher le paysage avec la miniature : "Choisir la bonne miniature avec le bon paysage était une chose amusante en soi : un vieux bateau de pêche abandonné conviendrait à la couleur jaune-rougeâtre des déserts des Émirats arabes unis et une maison de campagne correspondrait parfaitement aux monts Hajar."

Le photographe s’est ensuite déplacé pour immortaliser ses miniatures devant la Voie lactée, en essayant de reproduire la perspective d’un vrai paysage. Il a ainsi porté une attention particulière à la taille et à la distance de son sujet, et a superposé plusieurs clichés identiques réalisés avec des mises au point différentes, pour obtenir un effet plus réaliste. Ce travail de longue haleine est récompensé par un rendu spectaculaire, digne des meilleurs effets spéciaux.

© Samy Al Olabi

Publicité

© Samy Al Olabi

© Samy Al Olabi

© Samy Al Olabi

Publicité

© Samy Al Olabi

© Samy Al Olabi

© Samy Al Olabi

Pour voir plus de ciels étoilés par Samy Al Olabi, rendez-vous sur Facebook, Instagram et YouTube.

Par Pauline Allione, publié le 16/10/2019

Copié

Pour vous :