© Lizzie Daly Wildlife

En Angleterre, une méduse géante de 1,5 mètre immortalisée par deux plongeurs

Une biologiste et un caméraman sous-marin anglais ont pu filmer et photographier une méduse géante au large de Cornwall.

"Je n’en ai jamais vu une aussi grande. Nous avions déjà vu quelques méduses plus petites dans un beau récif, pas loin, et puis sortie de nulle part, est venue cette méduse énorme et belle", se réjouit la biologiste Lizzie Daly dans les colonnes du Guardian. Accompagnée de Dan Abbott, un caméraman sous-marin, elle a fait la rencontre d’une méduse géante de 1,5 mètre, non loin des côtes anglaises de la région de Cornwall. Et Abbott a pris des images impressionnantes et rares de l’animal.

© Lizzie Daly Wildlife

Publicité

Ces méduses se trouvent chaque année dans les eaux britanniques : elles viennent de l’océan Atlantique dès les beaux jours pour une eau plus chaude. Elles sont généralement retrouvées échouées sur les plages en mai ou en juin, mais il est rare d’en croiser une et de l’observer d’aussi près. Les deux passionné·e·s d’océan plongeaient pour la Wild Oceans Week (leur initiative de vidéos en ligne) afin d’inciter aux dons pour la conservation marine. Et ils sont très fiers que leur photo ait fait le tour du monde. 

"Une créature majestueuse"

À ceux qui frissonnent déjà face aux piqûres que la méduse peut infliger : pas de panique. Cette espèce est en réalité assez inoffensive. "Sa piqûre est très légère et ne représente aucune menace pour les humains, certaines personnes ne la ressentent même pas", détaille la biologiste. Pour elle, il s’agit d’une "créature majestueuse".

Dan Abbott et Lizzie Daly ont pu passer 25 minutes avec la méduse, à 7 mètres de profondeur. Le caméraman raconte au site PetaPixel que les conditions étaient réunies pour faire de belles images car la méduse avançait lentement et la journée était ensoleillée. "Prendre des photos était beaucoup plus facile qu’avec la plupart des animaux marins parce qu’on peut se positionner plus facilement, bouger plus doucement et faire en sorte de ne pas être dans le chemin de l’animal", explique Dan Abbott. Le vrai défi était de réussir à rendre compte de la taille incroyable de la méduse.

Publicité

Par Sirine Azouaoui, publié le 21/08/2019

Copié

Pour vous :