Mêlant 3D et art photographique, cette série interroge notre perception

À travers les thèmes de l'eau et de l'architecture, la série Was ist Metaphysik ?, réalisée à l'aide de logiciels 3D, renverse notre monde et nos perspectives.

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

Avec un travail ayant recours à la 3D et à l'art photographique, le graphiste italien Michele Durazzi signe une série en deux parties intitulée Was ist Metaphysik ? (Qu'est-ce que la métaphysique ?) : l'une se concentre sur l'esthétique architecturale, l'autre traite du thème de l'eau. Dans les deux parties, la série est empreinte d'une imagerie minimaliste et pure, qui interroge notre connaissance du monde qui nous entoure, les différentes perspectives d'un lieu et notre perception des choses.

Publicité

Une approche philosophique

Publicité

Le nom de la série, Was ist Metaphysik ? , vient directement du titre d'un essai philosophique de Martin Heidegger, publié en 1929. Le travail de Michele Durazzi s'intéresse au détail dans l'architecture à travers un minimalisme et une épuration des lignes et des couleurs. Il explique sur son site qu'il illustre les théories de l'être de Heidegger à travers des images :

"La présence humaine détermine l'échelle et la dimension vaste d'un lieu, tout comme la définition du 'dasein' heideggerien (littéralement "être là, être présent"). C'est la clé de la philosophie existentialiste selon laquelle le sens ontologique des choses est lié à l'expression du sujet ou d'une personne, par sa présence et son langage."

Par leurs présences, les protagonistes de ces images dessinent les proportions du lieu irréel dans lequel ils se trouvent et se définissent aussi eux-mêmes dans un espace donné, autrement que par le langage. Le rapport entre l'environnement et l'humain est ici interprété comme étant viscéral. Les positions des sujets nuancent les perspectives, les angles et le sens de chacune de ces représentations visuelles : leurs présences ajoutent une consistance géométrique et apportent une narration à celui qui contemple l'image.

Publicité

Chaque création joue avec des effets de symétrie, de reflets dans des tons froids, bleus, blancs et des nuances de gris. Les compositions sont minutieusement pensées et présentent souvent des vues en plongée, aériennes, dans des contextes surréalistes faisant appel à notre imaginaire. Tout pour nous déconnecter de la réalité.

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

Publicité

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

© Michele Durazzi

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 23/12/2016

Copié

Pour vous :