© Megan Ann Photography

En plein accouchement, une mère a photographié la naissance de son bébé

Un reportage photo sportif et mémorable.

Pour son accouchement, Megan Ann Mattiuzzo était bien décidée à faire de son travail de photographe professionnelle un outil pour immortaliser la venue au monde de son premier-né. Dès que sa gynécologue lui a confirmé sa grossesse, l’idée a commencé à germer dans l’esprit de la jeune femme, dont le quotidien consiste habituellement à capturer les moments importants de la vie d’autres personnes, des mariages notamment.

Avec l’accord de son médecin, Megan Ann a donc alterné poussées et réglages de son Nikon D5. Bien que son épidurale n’ait qu’à moitié fonctionné, la photographe ne s’est pas dégonflée (en tout cas, pas dans la tête) et a ainsi pu "immortaliser les plus beaux moments de [sa] vie".

Publicité

© Megan Ann Photography

Aucun regret, assure la jeune femme, d’avoir vécu son accouchement à travers un objectif. Bien au contraire même, puisqu’elle se réjouit de garder une trace à vie du "premier souffle, […] des premiers moments" de son fils. Bien entendu, l’exercice n’a cependant pas été de tout repos, comme elle le raconte à PetaPixel :

"Pendant l’heure et quart durant laquelle je poussais, [mon mari] tenait mon appareil photo et me le tendait pour que je fasse mes réglages. Je m’en occupais entre deux contractions, tandis qu’une infirmière tenait ma jambe gauche, et ma mère la jambe droite. J’ai bien fait rire la médecin lorsque j’ai demandé à l’infirmière d’éteindre les lumières de la salle d’accouchement et de placer le gros projecteur devant le lit pour améliorer la qualité de mon image."

Publicité

En vraie professionnelle, la jeune mère a ainsi réuni toutes les conditions pour créer des photographies effectivement très mémorables, au plus près de la réalité sans dépasser certaines limites de pudeur. La mise au point choisie par Megan Ann Mattiuzzo met en exergue le petit corps de ce nourrisson qui goûte pour la première fois au monde extérieur, son crâne duveteux et les plis de son visage.

En arrière-plan, les visages flous et les sourires de l’infirmière et de la médecin ramènent le spectateur au monde réel : après neuf mois dans son nid, la vraie vie commence pour ce bébé dont le portrait a déjà bien voyagé sur les réseaux sociaux.

© Megan Ann Photography

Publicité

© Megan Ann Photography

© Megan Ann Photography

© Megan Ann Photography

Publicité

Vous pouvez retrouver le travail de Megan Ann Mattiuzzo sur son site, son compte Instagram et sa page Facebook.

Par Lise Lanot, publié le 24/04/2019

Copié

Pour vous :