Brand

Dans ses photomontages piquants, cet artiste combine jeux de mots et références mode

Freddie Smithson réunit ses passions pour les collages numériques, la mode et les bons mots sur son compte Instagram.

Son nom d’utilisateur Instagram, "Freddiemade", aurait dû nous mettre la puce à l’oreille. En mêlant son prénom, Freddy, au concept artistique de ready-made (soit le fait d’exposer des objets manufacturés comme des œuvres d’art, à l’instar de Fontaine, l’urinoir de Marcel Duchamp), le directeur artistique prouvait dès la création de son compte son penchant pour les calembours.

Publicité

Sur son compte Instagram, il a combiné ses amours pour la mode, les jeux de mots, et les logiciels de retouche photo. Après avoir fait le tour du Net et tapé dans l’œil de Rihanna pour ses croisements chimériques entre la reine Élisabeth II et Riri, Freddie Smithson use de sa palette graphique pour se jouer d’images de haute couture et de célébrités.

Ainsi, Meryl Streep devient Meryl Street ("Meryl de la rue") en posant sur un toit vêtue d’un survêtement molletonné et de sneakers, ou Meryl Sleep ("Meryl Sommeil") lorsqu’elle porte une robe-lit qui avait fait fureur lors de la Fashion Week automne-hiver 2018-2019. Son personnage du film Le Diable s’habille en Prada, Miranda Priestley, devient Miranda Priest ("Miranda Prêtre"), comme un clin d’œil au thème du dernier Met Gala, sur le thème "Corps célestes : Mode et imagerie catholique".

La culture populaire à l’honneur

Publicité

Les références peuvent être aussi souveraines (la reine Élisabeth II, Meghan Markle, Lady Diana) que potaches. Ainsi, la marque Nicce est intégrée à la célèbre rengaine de Borat "It’s very nice". Les jumelles Mary-Kate et Ashley Olsen, quant à elles, se retrouvent munies de rames, absorbées dans une barque gonflable, clin d’œil à leur marque de vêtements, The Row, qui signifie en français "la rangée" mais aussi le verbe "ramer".

Admiratif des grandes figures féminines du siècle dernier et de notre époque, Freddie Smithson met principalement à l’honneur actrices, membres de la famille royale et pop stars. Le trio des Supremes se voit affublé du logo de la célèbre marque de skate (quasiment) du même nom et l’actrice britannique Judy Dench devient Judy Trench, entourée d’une multitude de manteaux imperméables.

Le travail graphique du directeur artistique est toujours extrêmement bien maîtrisé et, surtout, très drôle. C’est d’ailleurs son objectif premier puisqu’il expliquait au journal britannique The Evening Standard vouloir "créer du contenu qui soit rigolo, léger et pas trop difficile à comprendre" : "Dans un monde rapidement saturé par la négativité, j’aime l’idée de pouvoir faire sourire les gens, même si ce n’est que pour une seconde." Freddie Smithson parvient à capter l’actualité fashion sur son compte Instagram avec son regard affûté et ludique. Son travail fait toujours mouche, pour les passionnés de mode comme pour les autres.

Publicité

Publicité

Vous pouvez retrouver le travail de Freddie Smithson sur son compte Instagram, Freddiemade.

Par Orange, publié le 24/10/2018

Pour vous :