À travers ses portraits, Mouad Abillat nous embarque dans les rues marocaines

Un regard simple et rempli d’affection.

© Mouad Abillat

Mouad Abillat nous raconte avoir été longtemps fasciné par la beauté de la nature quand il était petit. C’est ainsi qu’il est tombé amoureux de cet "envoûtant domaine" qu’est la photographie : "En méditant dans la nature environnante depuis ma perspective, je me suis rendu compte que le meilleur moyen d’y accéder et de partager celle-ci, c’était par les images."

Publicité

Fort d’un double cursus mené en photographie et en réalisation audiovisuelle, Mouad Abillat, qui se fait aussi connaître sous le nom de Moullat, emporte son appareil photo en promenade. Né à Kénitra (Maroc) dans les années 1990 et vivant actuellement à Rabat, il s’intéresse particulièrement à la jeunesse marocaine, à ses errances et à son quotidien, le tout dans une ambiance douce, feutrée et aux tons pastel.

En plan serré ou en pied, les protagonistes des portraits de Mouad Abillat regardent l’objectif fixement. Derrière leurs attitudes neutres, leurs regards sont empreints d’une large palette d’émotions. C’est bien ce naturel finalement rempli de petites complexités qui intéresse le photographe : "La vie de tous les jours me paraît si belle, même si elle semble insignifiante. En la photographiant, je veux rendre hommage à la simplicité", déclarait-il au site Mille World.

En plus de ses pérégrinations au détour des rues marocaines, le jeune artiste a également été remarqué par Anwar Bougroub, créateur d’une marque de vêtements qui porte son nom. La dernière campagne de la marque aux influences norvégiennes et marocaines a été shootée par Mouad Abillat.

Publicité

© Mouad Abillat

© Mouad Abillat

© Mouad Abillat

Publicité

© Mouad Abillat

© Mouad Abillat

© Mouad Abillat

Publicité

© Mouad Abillat

© Mouad Abillat

© Mouad Abillat

© Mouad Abillat

© Mouad Abillat

© Mouad Abillat

© Mouad Abillat

© Mouad Abillat

© Mouad Abillat

© Mouad Abillat

© Mouad Abillat

© Mouad Abillat

Vous pouvez retrouver le travail de Mouad Abillat sur son compte Instagram.

Par Lise Lanot, publié le 24/01/2019

Copié

Pour vous :