© NASA/JPL-Caltech

La Nasa a imaginé un paravent géant pour mieux photographier les planètes

Créer de l'ombre pour mettre en lumière les planètes d'autres systèmes solaires : il fallait y penser !

Les ingénieurs travaillent depuis dix ans sur un projet de dispositif nommé Starshade ("ombre d’étoile" en français), en forme de tournesol géant qui permettrait d’observer comme jamais l’univers. Les astronomes sont persuadé·e·s que chaque système solaire abrite une planète comparable à la Terre, susceptible d’accueillir la vie. Sauf que ces planètes se trouvent à des années-lumière, trop loin pour que les missions spatiales puissent les observer avec des télescopes. Elles sont de plus cachées dans l’ombre des étoiles comparables à notre Soleil.

Starshade devrait pouvoir nous permettre d’observer un jour ces autres systèmes solaires, en abritant l’objectif photo derrière un genre de parasol géant. L’idée a initialement été proposée en 1962 par Lyman Spitzer, le père du télescope spatial, donc bien avant la découverte des premières exoplanètes en 1995.

Publicité

En 2014, l'astrophysicien Jeremy Kasdin annonçait dans un TED Talk qu’il souhaitait que le projet soit réalisé dans la décennie à venir, ce qui semble bien parti. Des prototypes de la structure géante ont été testés en 2014, mais les défis techniques du dispositif persistent.

En effet, pour que les images soient bien saisies, il faut s’assurer que les deux vaisseaux de la mission restent alignés au mètre près, alors que ces deux parties du dispositif seraient séparées par 50 000 kilomètres. La taille de l’ombre créée et la taille du télescope utilisé sont aussi des paramètres cruciaux pour la réussite d’une telle expédition. Un dernier rapport de la Nasa annonce qu’un système de calcul a été mis au point pour détecter les éventuels décalages, et rapproche un peu plus le projet de sa réussite.

Publicité

Par Apolline Bazin, publié le 02/07/2019

Copié

Pour vous :