La NASA dévoile une photo renversante de Jupiter

Fin octobre, une sonde spatiale a capturé une image de nuages jupitériens qui donne le tournis.

Depuis le mois d’août 2015, la sonde spatiale Juno étudie avec soin Jupiter, la plus grosse planète de notre système solaire, dont la composition et les prémices restent plus ou moins opaques. Juno a pour mission de "comprendre l’origine et l’évolution de Jupiter, rechercher son noyau solide, cartographier son champ magnétique, mesurer les taux d’eau et d’ammoniaque à l’intérieur de son atmosphère et d’observer ses aurores", explique la NASA.

Publicité

Pour ceux qui s’émerveillent des mystères de l’univers sans pour autant y comprendre grand-chose de façon factuelle, la mission spatiale fait aussi office de photographe de la planète géante, véritable super modèle dont les clichés sont toujours à couper le souffle.

Fin octobre 2018, Juno a capturé des images particulièrement sensationnelles de Jupiter, environ 7 000 kilomètres au-dessus des nuages de la planète. Sa composition atmosphérique est un méli-mélo épais de 5 000 kilomètres, composé de nuages de glace d’ammoniaque, de nuages d’hydrogénosulfure d’ammonium et de nuages d’eau et de glace.

Cette atmosphère gazeuse fortement agitée (notamment à cause des mouvements de chaleur que connaît la planète) donne à Jupiter un aspect très particulier, nous paraissant presque surnaturel tant il est éloigné des représentations de notre planète bleue.

Publicité

Ainsi, les dernières images prises par Juno, et récemment publiées par la NASA, mettent en évidence le tournoiement quasi-baroque de nuages situés au nord de Jupiter. L’agence spatiale américaine précise que la photographie présente "plusieurs nuages 'pop-up' d’un blanc éclatant ainsi qu’une tempête anticyclonique". Rien n’a été retouché, à part les couleurs du cliché, augmentées de façon numérique.

On se perd facilement dans les méandres des nuages de Jupiter, à tenter de percevoir des formes connues, et on finit hypnotisés par ces courbes infinies. L’image semblerait presque être un gros plan d’un morceau de marbre particulièrement bien travaillé, d'un ciel d’une fresque de la Renaissance italienne ou d'essais d’encre diluée.

Scientifiques et amateurs de belles choses, Jupiter nous prouve qu’il y en a vraiment pour tous les goûts dans l’univers.

Publicité

Par Lise Lanot, publié le 14/11/2018

Copié

Pour vous :