© Ahmad Gharabli/AFP/Getty Images

Une Palestinienne et un soldat israélien se prenant en photo ont ému la Toile

Le photographe Ahmad Gharabli a capturé un moment poignant dans lequel les objectifs remplacent les armes.

Le concours turc Istanbul Photo Awards a récemment rendu son verdict concernant les images d’actualité ayant marqué l’année passée. Son prix de la photo 2019 a été décerné au photographe Ahmad Gharabli pour une image éloquente d’un face-à-face entre une femme palestinienne et un soldat israélien.

Le photographe palestinien, entré à l’Agence France Presse en 2006, est parvenu à immortaliser le conflit israélo-palestinien à la lumière des nouvelles technologies et du rôle que jouent smartphones et réseaux sociaux dans les mouvements contestataires contemporains, notamment au Moyen-Orient.

Publicité

Une femme palestinienne prend en photo un membre des forces de sécurité israéliennes, lequel la photographie à son tour dans une rue de Jérusalem, le 16 décembre 2017. (© Ahmad Gharabli/AFP/Getty Images)

Les deux protagonistes sont visuellement opposés par leurs tenues (l’une est en civil, l’autre en uniforme), par leur genre et, évidemment, par leurs postures. Le regard du soldat, au centre de l’image, surplombe la silhouette de la femme en civil, de dos, qui agit comme un écho à l’invisibilisation du sort des Palestiniens.

Publicité

Les bras tendus et les têtes hautes des deux individus impressionnent par la détermination qu’ils portent en eux : en une image, Ahmad Gharabli représente les tensions avec lesquelles chaque Palestinien et chaque Israélien vit au quotidien.

Début avril, le photographe avait déjà vu sa série consacrée aux manifestations palestiniennes à Jérusalem récompensée lors de la dernière édition de l’Arab Journalism Award. Ces prix ont le mérite de mettre en lumière des conflits dont on ne parle que très peu, et qui ne vont malheureusement pas en s’arrangeant.

Par Lise Lanot, publié le 02/05/2019

Copié

Pour vous :