© Dean Davies

Le passage de l’enfance à l’adolescence de deux sœurs anglaises documenté par Dean Davies

Pour sa série "Sisters", le photographe anglais immortalise ses deux nièces Marni-Lee et Amelia depuis six ans.

À l’occasion des 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant, France Inter et Konbini s’associent à l’UNICEF et consacrent une journée spéciale : "Les enfants d’abord !"

Dean Davies est né à Birkenhead, une ville portuaire non loin de Liverpool, qui a connu son heure de gloire industrielle avant d’être marquée par le déclin économique. Dans son travail photographique, il met en lumière sa région, le Nord-Ouest de l’Angleterre, connue pour ses racines ouvrières, sa musique et son football.

Publicité

La série Sisters qui immortalise l’évolution de ses nièces Marni-Lee et Amelia, 15 et 13 ans, est à l’image de cette volonté. Dean Davies y photographie leur complicité, leur évolution mais aussi un style vestimentaire bien particulier et un environnement typiquement anglais.

© Dean Davies

Ces photos sont en réalité un hommage aux filles avec qui il a grandi, détaille-t-il au site It’s Nice That. Chaque élément stylistique peut être envisagé comme un clin d’œil à une autre époque pas si lointaine : "Denim sur denim, écussons, collier avec initiales, maillots de football et chouchous." Une culture adolescente à la fois nostalgique et atemporelle qui donne toute leur âme à ses photos.

Publicité

Pour le stylisme, Dean Davies s’est associé à son amie Charlotte James, directrice artistique galloise. Avec son attention particulière portée aux vêtements, les accessoires et le charisme de ses sujets, le style du photographe se situe entre le documentaire, le portrait et la photo de mode.

La relation entre deux sœurs à travers le temps

© Dean Davies

Des briques, des centres commerciaux, des rues de banlieues résidentielles, des pelouses de pavillons : l’atmosphère dans laquelle le photographe anglais a grandi reste celle qui l’inspire le plus dans son travail. Depuis six ans, il revient de manière sporadique pour prendre ses nièces en photo, dans sa ville natale.

Publicité

Et Dean Davies espère pouvoir continuer ce travail jusqu’au début de leur vie d’adulte. "J’aime l’idée de présenter les photos aux filles dans un livre quand elles seront plus grandes. Voir leur croissance capturée dans une série de photos à travers les années est une chose merveilleuse", résume-t-il à Cheese.

© Dean Davies

Sisters n’est pas son premier travail sur les liens fraternels. Sa série Siblings prenait déjà comme modèle des couples de frères et sœurs dans le Nord de l’Angleterre. En plus de le ramener à sa propre enfance, la série est donc un portrait de la relation de deux sœurs, parfois fusionnelles, parfois éloignées, mais toujours captivantes à regarder.

Publicité

"Marni-Lee et Amelia ont une présence incroyable face à l’appareil photo, et puisqu’elles sont sœurs, c’est fascinant de les voir échanger, rire, se chamailler et jouer à la bagarre, tout ça en l’espace de quelques minutes. C’est cette connexion qui ajoute de la profondeur aux photos", décrit Dean Davies à Another Magazine.

Les sœurs grandissent sous nos yeux, leurs moues rappellent immédiatement les oscillations de l’adolescence : elles passent des ricanements joueurs à l’air renfrogné ou à des regards de défi. Une série photographique émouvante et esthétique, qui réussit à évoquer à la fois l’Angleterre populaire, la relation de deux sœurs et la transition de l’adolescence.

© Dean Davies

© Dean Davies

© Dean Davies

© Dean Davies

© Dean Davies

Par Sirine Azouaoui, publié le 20/11/2019

Copié

Pour vous :