Cette nouvelle photo de Mars dévoile un immense cratère rempli de glace

L’ESA a récemment partagé un cliché de la planète rouge.

Le cratère Korolev sur Mars, habritant un lac gelé permanent.

© ESA/DLR/FU Berlin

Alors que la première photo prise à l’intérieur de la couronne solaire a tout récemment été publiée par la Nasa et que la sonde américaine Insight nous fait régulièrement parvenir des clichés de la planète Mars, les recherches européennes avancent aussi en parallèle.

Publicité

En effet, l’European Space Agency (ESA) a récemment publié sur son site Internet et ses réseaux sociaux un cliché de la planète Mars qui nous montre un immense cratère rempli de glace, capturé à l’aide de la sonde Mars Express.

Le cratère mesure 82 km de large et possède une couche de glace d’environ 1,8 km. Si la présence d’eau liquide avait déjà été trouvée sur Mars en 2004 et que de nouvelles traces ont été repérées cet été, cette image ne fait que le confirmer.

Sur sonsite Internet, l’ESA explique que l’eau est conservée ici sous forme de glace grâce à un phénomène appelé "piège à froid" :

Publicité

"Le sol du cratère est profond et se situe à environ deux kilomètres à la verticale du rebord. Les parties les plus profondes du cratère de Korolev, celles contenant de la glace, agissent comme un piège froid naturel : l’air qui se déplace au-dessus du dépôt de glace se refroidit et s’affaisse, créant une couche d’air froid se trouvant directement au-dessus de la glace elle-même. […]

En se comportant comme un bouclier, cette couche aide la glace à rester stable et l’empêche de chauffer et de disparaître. L’air est un mauvais conducteur de chaleur, ce qui exacerbe cet effet et maintient le cratère de Korolev gelé en permanence."

Au-delà de son intérêt scientifique, l’image est d’une beauté assez frappante puisque l’épaisse couche blanche contraste à merveille avec la terre rouge. Si, évidemment, il est pour l’instant impossible d’admirer le paysage de nos yeux, la présence d’eau liquide associée à un taux d’oxygène suffisant confirme que la présence de vie sur Mars pourrait être possible. Pas de scénario Mars Attacks pour tout de suite, il y a de forte de chance pour qu’il ne s’agisse que de cellules microscopiques.

Publicité

Par Lisa Miquet, publié le 26/12/2018

Copié

Pour vous :