© Instagram de Marcus Hyde

Le photographe de Kim Kardashian accusé de harcèlement sexuel par plusieurs mannequins

Sunnaya Nash, une mannequin américaine, a recueilli une vague de témoignages contre le photographe star Marcus Hyde.

Des photos de nu avant un shooting pour voir si elle en "vaut la peine" : voilà ce qu’a demandé Marcus Hyde à Sunnaya Nash, une mannequin de 20 ans vivant à Los Angeles. Kim Kardashian, Kanye West, Chance The Rapper ou encore Ariana Grande sont passé·e·s devant son objectif. Le photographe star est désormais accusé d’avoir un "comportement de prédateur" par plusieurs modèles, après la publication d’une conversation sur Instagram où il demandait des photos de nu en échange d’un shooting gratuit.

Publicité

Dans une story Instagram, Marcus Hyde a indiqué qu’il cherchait des modèles pour un shooting. Sunnaya Nash lui répond qu’elle est disponible, elle lui envoie des photos d’elle prises à l’iPhone. Le photographe lui demande immédiatement des photos d’elle dénudée. La mannequin répond qu’elle est "à l’aise pour un shooting en lingerie et en nudité partielle". Marcus Hyde répond que dans ce cas, la séance coûtera 2 000 dollars. "Mais nu, c’est gratuit ?" demande Sunnaya Nash. "Oui", lui répond le photographe. La mannequin lui explique qu’elle veut bien se faire photographier nue mais pas envoyer des "nudes" avant. Marcus Hyde répète que ce sera donc 2 000 dollars. "Je dois voir si tu en vaux la peine", lui rétorque-t-il. Quand Sunnaya Nash décline la proposition, il envoie : "Trouve quelqu’un d’autre. Je vais continuer à prendre en photo des célébrités."

Publicité

Publicité

Kim Kardashian et Ariana Grande réagissent 

Sunnaya Nash a posté la capture d’écran de l’échange sur Twitter le 22 juillet dernier, puis sur Instagram (post qui a d’ailleurs été censuré par Insta, puis rétabli après un appel de la part de la mannequin). Toujours sur le même réseau, le très influent compte Diet Prada – qui décortique le monde de la mode – s’est emparé de l’histoire. Depuis, tous les médias américains évoquent l’affaire et les réseaux sociaux sont en boucle.

Les réactions des stars qui travaillent avec Marcus Hyde étaient très attendues. La chanteuse Ariana Grande a écrit : "S’il vous plaît, ne travaillez pas avec des photographes qui vous font sentir mal à l’aise ou qui vous donnent l’impression que vous devez enlever vos habits si vous ne le voulez pas."

© Capture d’écran de la story Instagram de Kim Kardashian, le 24 juillet 2019.

Publicité

Kim Kardashian, dont il est le photographe personnel, s’est exprimée dans sa story Instagram, le 24 juillet :

"J’ai lu tous les messages et les stories de femmes à propos du comportement inapproprié et totalement inacceptable d’un photographe avec qui j’ai travaillé par le passé. Ma propre expérience a toujours été professionnelle, mais je suis choquée, triste et déçue d’apprendre que d’autres femmes ont eu des expériences différentes. J’apporte tout mon soutien à toutes les femmes et à leur droit de ne pas être harcelées ou obligées de faire des choses avec lesquelles elles ne sont pas à l’aise. Nous ne pouvons pas accepter que ce type de comportement ne soit pas remarqué, et j’applaudis celles qui ont parlé."

Les jeunes mannequins partagent leurs histoires

Depuis qu’elle a partagé son témoignage sur Marcus Hyde, Sunnaya Nash reçoit des messages d’autres mannequins qui ont fait face aux mêmes demandes. "Je ne savais pas que ça allait attirer autant d’attention. Je suis reconnaissante que ça soit le cas parce que beaucoup de filles m’ont envoyé des messages directs pour partager leurs histoires", raconte la jeune femme à Buzzfeed. Sur Instagram, elle affirme avoir reçu des messages d’environ 50 filles différentes à propos du photographe de Kim Kardashian.

Une maquilleuse, qui a travaillé avec Marcus Hyde, explique à Buzzfeed que le photographe est connu auprès de la communauté des modèles et influenceuses Instagram comme une personne qui utilise sa réputation pour manipuler et abuser des jeunes femmes. "Beaucoup d’hommes photographes avec de gros noms n’ont aucun respect pour les mannequins moins connues", précise-t-elle.

Capture d’écran de la story Instagram de Sunnaya Nash (le 24 juillet 2019), citant un post de la mannequin Hailee Lautenbach, dans lequel elle expose les mails qu’elle avait échangés avec son agent en 2012, concernant le comportement de prédateur sexuel de Marcus Hyde.

Un autre photographe accusé

Hier, Diet Prada publiait de nouveaux témoignages – de Haley Bowman, Deniz Tekin et Julia Francina, entre autres – accusant un autre photographe, Timur Emek, qui travaille notamment pour Victoria’s Secret, de harcèlement sexuel, d’agressions et même de viol.

"@Timur Emek, tu peux supprimer ton compte maintenant lol. Ce photographe turc vivant à New York, qui a shooté pour Victoria’s Secret, est le dernier en date à rejoindre le rang des photographes masculins maudits et célèbres qui abusent de leur pouvoir et qui ont le sentiment de posséder le corps des femmes. En plus d’avoir forcé et attrapé l’entrejambe de @ByHaleyBowman, Emek a également offert "de l’aide" dans le même domaine à @LizaMarieJu en échange de 'fun'. Sa réponse lorsqu’on lui a demandé de clarifier ? "Je suis un homme… réfléchis-y :-)."

Le photographe est également allé jusqu’à mentir au mannequin turc @DeniizTekiin en juin 2017, en lui expliquant que son agence à l’époque avait déjà approuvé un shooting seins nus, ce qui ne s’est bien entendu pas produit, car il figurait déjà sur la liste noire de leur agence des photographes à éviter.

C’est un soulagement de savoir qu’il existe des agences qui refusent d’être complices et qui espèrent que d’autres vont le faire, mais pour chaque modèle ayant une agence, il y a des dizaines de filles qui naviguent seules dans le monde du mannequinat indépendant. […] #TimesUp pour ces hommes de merde."

Suite cette vague de témoignages, Getty Images aurait suspendu sa collaboration avec le photographe turc.

Par Sirine Azouaoui, publié le 25/07/2019

Copié

Pour vous :