Un photographe a shooté cette incroyable photo du système solaire… depuis son jardin

En véritable orfèvre, Andrew McCarthy a créé de toutes pièces cette image à partir d’objets célestes photographiés depuis l’arrière de sa maison.

Il a suffi d’un télescope emprunté à son père pour qu’Andrew McCarthy développe sa passion pour les étoiles, il y a une vingtaine d’années. Adulte, il trouve un télescope gratuit sur un site de bonnes affaires, précise My Modern Met. Depuis son jardin, à Sacramento, en Californie, il peut donc observer les étoiles à son aise. Sur son compte Instagram, "Cosmic Background", il partage les spectaculaires visions du ciel qu’il immortalise de façon quasi quotidienne.

Publicité

Mi-janvier, il a publié un impressionnant montage représentant une partie des planètes du système solaire, la Lune, le Soleil, la comète 46P/Wirtanen et la Station spatiale internationale. Afin de présenter de la façon la plus claire et détaillée possible chacun des éléments du montage final, Andrew McCarthy a utilisé une armada d’appareils photo et de télescopes différents.

La Station spatiale internationale, Vénus, Mars, Saturne et Jupiter ont été photographiés grâce à un télescope Orion XT10 et un appareil couleur destiné à l’astronomie, le ZWO ASI224MC. Avec le même télescope, ainsi qu’un compact à objectifs interchangeables, le Sony A7II et un Skywatcher EQ6-R Pro créés pour les astrophotographes, il s’est attaqué à Uranus et à la comète.

La comète et la myriade d’étoiles qui compose la toile de fond de l’image (shootées avec un télescope Meade 2120 et un appareil Canon 60D) sont les deux seuls éléments qui n’ont pas été photographiés depuis le jardin du photographe, mais depuis de plus vastes espaces éloignés des lumières citadines. La Lune, quant à elle, est le résultat de la combinaison du télescope Orion XT10, et des appareils Sony A7II et Skywatcher.

Publicité

Le travail de retouche a été incroyablement long et minutieux. L’astrophotographe a pris des milliers de photographies des éléments et en a ensuite sélectionné plusieurs afin de les placer convenablement. Le résultat est admirable et son image a été beaucoup relayée dans les médias spécialisés. Malheureusement pour Andrew McCarthy, s’il avait porté un soin extrême à la composition esthétique de l’image, il avait quelque peu négligé le positionnement des planètes et avait mal placé Saturne et Uranus. Il a depuis publié une version corrigée de son premier travail.

Vous pouvez retrouver le travail d’Andrew McCarthy sur son compte Instagram.

Par Lise Lanot, publié le 24/01/2019

Copié

Pour vous :