© l4artiste

Couleurs vibrantes et minimalisme : quand la fratrie Zaidy joue à cache-cache en images

l4rtiste, photographe marocain, immortalise son frère et sa sœur au sein de compositions abstraites.

Après deux ans de pratique photographique et à seulement 21 ans, l4artiste, Ismail Zaidy dans le civil, commence à se faire un nom sur le devant de la scène photographique, au Maroc et ailleurs. À l’origine de ces images poétiques et aériennes, un garçon avec les pieds sur terre et qui a fait de sa famille la pierre angulaire de son travail.

En plus de poser pour leur grand frère, 3outmane, 18 ans, et Fatima Zahra Zaidy, 15 ans, s’impliquent "dans tous les aspects de la création", nous raconte Ismail Zaidy. Avec son téléphone portable, il photographie son frère et sa sœur dans des univers "abstraits et minimalistes", sans les diriger directement précise-t-il.

Publicité

© l4artiste

La plupart des images sont prises depuis le toit de leur immeuble, un endroit qui leur a servi de terrain pour leurs jeux d’enfants avant de devenir leur propre studio photo. Le rooftop a d’ailleurs été rebaptisé "studio sa3ada" par la fratrie, soit "le studio bonheur" en français : "On ne se sent jamais aussi libres que sur ce toit, on y vit grâce à l’énergie collective."

De cette architecture brute surgissent avec éclat couleurs et matières, les outils fétiches de l’artiste. Sans hésiter, il cite sa palette de rêve : "Des roses chauds, un rouge Marrakech, des verts froids et un rouge orangé."

Publicité

Quant à ses jeux de matières, il n’y a pas de secrets, encore une fois la réponse se trouve dans les origines du photographe, qui voit le tissu comme une partie intégrante de sa culture : "Couvrir le visage permet de faire du modèle un élément de l’image. Si je photographie un visage, celui-ci devient l’image."

Dans ses photographies, toujours prises en gardant en tête "couleur, minimalisme et messages cachés", il souhaite mettre en exergue les notions "d’égalité des sexes, d’unité, d’amour et de beauté". Du haut de ses 21 ans, Ismail Zaidy ne perd pas de vue ses objectifs, et ceux de sa famille, et affirme sans ambages vouloir "continuer de développer, d’une part [sa] pratique photo avec [son] frère, et d’autre part la carrière de modèle de [sa] sœur."

Une famille à suivre.

Publicité

© l4artiste

© l4artiste

© l4artiste

Publicité

© l4artiste

© l4artiste

© l4artiste

© 3outmane

Vous pouvez retrouver le travail de l4artiste sur son compte Instagram.

Par Lise Lanot, publié le 29/04/2019

Copié

Pour vous :