© Dan Scavino Jr./Wikimedia Commons

Le photographe personnel de Kim Jong-Un renvoyé pour s'être approché trop près

Le dirigeant nord-coréen aurait fait renvoyer son photographe personnel qui en s'approchant trop près, lui avait caché le cou.

Apparemment, Kim Jong-Un n’est pas un modèle photo très arrangeant. Et son dernier photographe personnel en aurait fait les frais. Le dirigeant suprême de Corée du Nord aurait en effet renvoyé ce dernier car il avait atteint à sa dignité. C’est le Daily NK, un journal sud-coréen spécialisé dans les actualités de son voisin du nord, qui rapporte cette histoire, repérée par Design Taxi. Une source basée à Pyongyang affirme que le dénommé Ri a été licencié et renvoyé du Parti des travailleurs de Corée, car il aurait caché le cou de Kim Jong-Un.

Il y a plusieurs règles à respecter quand on est chargé de tirer le portrait du dictateur de Corée du Nord. Il ne faut pas prendre de photos ou de vidéos devant lui, garder une distance de plus de deux mètres, et plus important encore, ne surtout pas cacher une partie de son corps à la vue du public.

Publicité

Un acte qui "abîme la Suprême Dignité"

Publicité

Le photographe personnel du dirigeant l’accompagnait le 10 mars lors d’une visite de bureau de vote à l’occasion des élections de l’Assemblée populaire suprême du pays. Pendant trois secondes, son flash a dissimulé le cou de Kim Jong-Un aux yeux de la foule.

Une vidéo publiée par le média DPRK Today montre le photographe s’agiter devant le dirigeant. Ri faisait partie du Korean Art Film Studio et a été renvoyé deux jours plus tard sur décision du studio, qui qualifie son geste d’"acte anti-Parti qui abîme la Suprême Dignité de notre Parti", cite le Daily NK. Ri a également été exclu du Parti des travailleurs de Corée, le parti unique du pays.

Publicité

Par Sirine Azouaoui, publié le 20/05/2019

Copié

Pour vous :