Quand un photographe décide de réaliser la plus grande photo au collodion humide

Ian Ruhter détient à présent le record mondial.

© Ian Ruhter

Publicité

Le photographe Ian Ruhter est spécialisé dans la photographie argentique et tout particulièrement dans des techniques très anciennes comme le collodion humide. Si ce procédé photographique est déjà complexe – il nécessite plusieurs émulsions chimiques –, le photographe n’a eu peur de rien et s’est lancé dans un projet ambitieux : prendre la plus grande photo au collodion humide jamais réalisée.

Pour cela, il s’est rendu avec son équipe à Bombay Beach, petite ville oubliée située au bord du lac salé Salton Sea en Californie. Sur place, ils ont trouvé une maison abandonnée qu’ils ont décidé de transformer en camera obscura géante. Comme l’explique le site Peta Pixel, ils ont dû consciencieusement boucher toutes les infiltrations de lumière du bâtiment et faire un trou très fin sur l’un des côtés, y placer une lentille puis exposer la plaque de verre. Plaque qui mesure tout de même 1,68 × 2,29 m et pèse plus de 90 kg.

Plutôt que de se concentrer uniquement sur la ville de Bombay Beach, l’artiste a préféré photographier Ted, un habitant de la ville âgé de 100 ans qui est récemment devenu sans-abri. Sur son compte Instagram, il raconte l’expérience :

Publicité

"Au cours de ce bref moment au moment où on tirait le portrait de Ted, il était présent aux deux endroits. En réalité, il était sans-abri dans le monde extérieur. Cependant, l’image projetée à l’intérieur de la maison lui permettait simultanément de s’asseoir dans le salon où il était de nouveau chez lui. Parce que la surface de la plaque est très réfléchissante, elle sert de miroir, ce qui permet de réfléchir à l’endroit où on se trouvera au crépuscule de sa vie."

Un documentaire intitulé Obscura Film a été réalisé en parallèle pour documenter l’expérience. Avec son esthétique léchée, le film permet de découvrir les différentes étapes du projet et leurs lots de difficultés. À destination de tous les passionnés de photographie argentique.

Publicité

Par Lisa Miquet, publié le 06/11/2018

Copié

Pour vous :