© Chris Jordan

Plastic Capitalism, le livre qui sensibilise à la pollution plastique dans le monde

Quand le plastique envahit tout, jusque l'art contemporain.

#LePlastiqueNonMerci, une journée France Inter et Konbini le mercredi 5 juin. Enquêtes et reportages pour mettre en lumière les personnalités qui se battent pour changer les comportements.

Amanda Boetzkes, professeure d’histoire de l’art contemporain dans l’Ontario, au Canada, a rassemblé dans un livre d’art un florilège d’œuvres ayant pour thème commun le plastique, et plus particulièrement ses déchets. Photographies, sculptures et installations se répondent au fil des pages de Plastic Capitalism: Contemporary Art and the Drive to Waste et illustrent l’absurdité des quantités de plastique produit aujourd’hui à travers le monde.

Publicité

"'Murmurations' : sculptures de plastique éphémère numéro 3", 2012-2014. (© Alain Delorme)

La diversité des nationalités et des médiums des artistes rassemblé·e·s (parmi lesquels Agnès Varda, Portia Munson, ou encore Haruhiko Kamaguchi) prouve que le problème posé par le plastique touche partout dans le monde, à toutes les couches des sociétés.

Certains artistes collectent et agencent, souvent par couleur, des morceaux de plastique trouvés. Ils créent ainsi d’effroyables monstres ou des présentoirs débordant d’objets à usage éphémère mais à la dégradation infiniment lente. Que ces bouts de plastique étouffent un modèle, soient empilés jusqu’au plafond ou se muent en une nuée d’oiseaux, à la fin du livre, le constat est sans appel : le plastique est un envahisseur à prendre au sérieux.

Publicité

Les images, de la plus abstraite à la plus réaliste, tirent de nouveau la sonnette d’alarme et l’art apparaît comme un merveilleux vecteur de sensibilisation.

"Pink Project", plastique trouvé. (© Portia Munson)

"Heap", jouets McDonald’s, bouts de métal, polystyrène, 2009. (© Jim Shaw/Metro Pictures, New York)

Publicité

"Astérismes : 'Sandstars'", sculptures et installation photographique, 2012. (© Gabriel Orozco)

© Gabriel Orozco

"Abondance d’orange", 1995-2003. (© Melanie Smith)

Publicité

"Commercial Mexicana Mixcoac", 1995. (© Melanie Smith)

"Œuvre verte : sarcophage", plastique vert, verre trempé, bois recyclé, 2009. (© Portia Munson)

"Happy Happy", 2009. (© Choi Jeong Hwa)

"Série Zatsuran", 2015. (© Haruhiko Kamaguchi)

"À mi-chemin : message d’un gyre (Albatros)", 2011. (© Chris Jordan)

Plastic Capitalism: Contemporary Art and the Drive to Waste, dirigé par Amanda Boestzkes, est publié aux éditions MIT.

Par Lise Lanot, publié le 04/06/2019

Copié

Pour vous :