© Thomas La Farge/Open Access

Plus de 2 millions d'œuvres d'art et de photos rendues gratuites et accessibles en ligne

Le Smithsonian met à disposition des œuvres de ses collections sur les beaux-arts, la culture afro-américaine ou l'espace.

Aux États-Unis, le Smithsonian, prestigieuse institution qui rayonne à travers le pays depuis 1846 – à l’origine pour la recherche scientifique –, s’est peu à peu étendu à de nombreuses sphères culturelles. Aujourd’hui, l’institution regroupe un complexe de neuf centres de recherche et de 19 musées, dont la plupart se trouvent à Washington D.C., à l’instar du National Air and Space Museum, du Smithsonian American Art Museum et, plus récemment, du National Museum of African American History and Culture.

Comme un écho à la décision de Paris Musées de mettre gratuitement à disposition plus de "100 000 reproductions numériques des œuvres des collections des musées de la ville de Paris en haute définition", le Smithsonian a annoncé la mise en place d’Open Access. La plateforme rassemble plus de 2,8 millions d’images 2D et 3D, venant des collections de leurs musées, de leurs centres de recherche, mais aussi de leurs bibliothèques, de leurs archives et de leur zoo.

Publicité

"Autoportrait" de Malvin Gray Johnson, 1934. (© Collection du Smithsonian American Art Museum)

Les images sont à télécharger sous différents formats et différentes tailles. Aucune restriction quant à l’utilisation ou l’altération des images n’est imposée, précise PetaPixel. Cette nouveauté vise à encourager les utilisateur·rice·s à créer et imaginer. Le Smithsonian Magazine incite en toute légèreté son public à "transformer [ces images] en tout ce qu’il le souhaite, que ce soit une carte postale, une protection thermique pour les canettes de bière ou une paire de shorts".

En 2020, 200 000 images supplémentaires devraient être ajoutées à la collection, qui fourmille déjà de photographies, d’images de tableaux, d’objets préhistoriques et de modèles 3D. Naviguer à travers le site permet une balade à travers l’histoire américaine et surtout, à travers la façon dont cette dernière a été traitée dans l’art et par la société. Cette numérisation des œuvres d’art – auparavant réservées aux scientifiques et aux visiteur·se·s des musées – est une nouvelle preuve de la volonté moderne de démocratiser les objets d’art et de culture.

Publicité

Photographie de Billie Holiday, de Robin Carson. (© The National Museum of African American History and Culture)

Photographie en noir et blanc d’une femme contre un fond fleuri, de Carl Van Vechten, 1934. (© The National Museum of African American History and Culture)

"Seehk-hée-da" de George Catlin, 1832. (© Collection du Smithsonian American Art Museum)

Publicité

"Étude pour portrait" de Thomas La Farge, vers 1931. (© Collection du Smithsonian American Art Museum)

 

Abbott Handerson Thayer, entre 1905 et 1909. (© Collection du Smithsonian American Art Museum)

Publicité

À lire également -> Plus de 150 000 œuvres de musées parisiens rendues gratuites et accessibles en ligne

Par Lise Lanot, publié le 28/02/2020