Le photographe animalier Vincent Munier en 100 photos pour la biodiversité

Entre brume, pluie, neige et blizzard, les images époustouflantes de Vincent Munier.

Ours polaire, Svalbard, Norvège, 2014. (© Vincent Munier)

Tous les trimestres, Reporters sans frontières sort un album consacré au travail d’un photographe pour défendre la liberté de la presse. Après nous avoir éblouis avec les images prises depuis l’espace par Thomas Pesquet, fasciné avec les récits de voyage de la brillante Françoise Huguier, ce sont les images du photographe animalier Vincent Munier qui sont à présent mises à l’honneur.

Publicité

En effet, ce photographe et explorateur, spécialisé tout particulièrement dans les conditions hivernales, est aujourd’hui l’un des piliers incontournables de la photographie animalière à travers le monde. Son style singulier, ses quêtes lointaines, au long cours et risquées, lui permettent de revenir avec des images intenses d’espèces rares et souvent menacées.

Dans des espaces inhabités près des deux pôles – et souvent sur les hauts plateaux d’Asie et d’Afrique –, il se fond dans le grand blanc. À force de patience, il photographie ours du Kamtchatka, loups de l’Arctique ou encore manchots de l’Antarctique. Harfangs des neiges, bœufs musqués et ours bruns font aussi partie de ce bestiaire qu’il souhaite mettre en images et pour lequel il sacrifie de nombreuses heures, seul, dans la nature.

"Montrer la beauté de la nature, son mystère et sa force"

Dans l’ouvrage réalisé par Reporters sans frontières, il explique que la photographie est avant tout une manière pour lui de partager les magnifiques spectacles de la nature auquel il assiste : "Je cherche à transmettre une émotion, à montrer la beauté de la nature, son mystère et sa force." Cela fait donc près de 15 ans que cet amoureux de la nature nous livre des images puissantes et nécessaires dans différents titres de presses internationaux, à travers de nombreuses expositions ou encore sous forme de livres chez différents éditeurs.

Publicité

L’album publié par RSF nous offre une rétrospective de son travail et met en avant 100 images pour célébrer la biodiversité. Un ouvrage aussi beau qu’intéressant, s’ouvrant sur un dossier spécial intitulé "Le journalisme vert broie du noir" qui met en lumière le fait que les journalistes qui enquêtent sur les questions environnementales sont souvent censurés, menacés et agressés par les régimes et industries qui ont intérêt à ce que leurs activités restent secrètes.

Un ouvrage fort, engagé et essentiel, à l’heure où les enjeux climatiques et la biodiversité deviennent tout simplement des questions de survie. En kiosque depuis le 8 novembre 2018.

Yack sauvage, région autonome du Tibet, Chine, 2012. (© Vincent Munier)

Publicité

Bœufs musqués, Norvège, 2009. (© Vincent Munier)

Atèle, Pérou, 2012. (© Vincent Munier)

Harde de kiangs (ânes sauvages), Tibet. (© Vincent Munier)

Publicité

© Reporters sans frontières

Vous pouvez acheter l’album Vincent Munier, 100 Photos pour la liberté de la presse (9,90 euros) sur le site de Reporters sans frontières, en kiosque et en librairie.

Par Lisa Miquet, publié le 19/11/2018

Copié

Pour vous :