© @JeanneMarieHuard

Ryan Gosling signe les photos d'un livre sur le Congo et sa brutale histoire coloniale

Ryan Gosling, Fidel Bafilemba et John Prendergast ont uni leurs talents afin de présenter "Congo Stories".

Le militant congolais pour les droits de l’homme Fidel Bafilemba, l’acteur Ryan Gosling et l’écrivain et militant américain John Prendergast ont rassemblé leurs forces afin de proposer Congo Stories: Battling Five Centuries of Exploitation and Greed ("Histoires du Congo, Lutte contre cinq siècles d’exploitation et de cupidité"), un ouvrage qui raconte la République démocratique du Congo. L’acteur de La La Land est l’auteur de toutes les photos figurant dans le livre, révélant ainsi ses talents cachés de photographe. 

Avec l’aide d’une dizaine de contributeur·rice·s, le trio s’est penché sur l’histoire du pays aujourd’hui, à la lumière de son passé brutal, notamment colonial : "Depuis cinq siècles, Américain·e·s et Européen·ne·s ont énormément bénéficié d’une histoire effarante d’exploitation de personnes et de ressources naturelles dans un pays situé au cœur du continent africain : la République démocratique du Congo", est-il précisé en quatrième de couverture du livre.

Publicité

Les histoires racontées grâce aux mots de Fidel Bafilemba et de John Prendergast, ainsi que ceux de différent·e·s auteur·rice·s spécialistes de domaines variés (à l’instar de Chouchou Namegabe, journaliste et défenseure des droits des femmes ; de Denis Mukwege, gynécologue et militant ; ou encore de la militante de 25 ans Rebecca Kabugho) sont accompagnées des images de Ryan Gosling. Depuis plus de dix ans, l’acteur canadien s’est rapproché de l’ONG Enough Project, dont l’objectif est de "soutenir la paix et de mettre fin aux atrocités de masse dans les zones de conflit les plus meurtrières d’Afrique".

Muni de son appareil photo, Ryan Gosling a tenté de retranscrire en images la "résilience inébranlable, [la] volonté de ne pas se laisser abattre, et l’expression d’un espoir" qu’il a vue chez les Congolai·se·s qu’il a rencontré·e·s. En rapportant les histoires de celles et ceux "qui construisent un avenir meilleur pour leur pays" et "surmontent d’énormes obstacles simplement pour aller à l’école et s’occuper de leur famille", les auteur·rice·s mettent en lumière anonymes et oublié·e·s. Chouchou Namegabe pointe par exemple du doigt le sort des femmes, qui "paient le prix fort des guerres répétées, des désastres et de la violence".

Publicité

© Ryan Gosling/"Congo Stories".

L’AFP rapporte que le militant congolais Fidel Bafilemba espère qu’après lecture du livre, le peuple américain pourra "faire pression sur l’administration, le Congrès, le Sénat afin de demander des comptes aux dirigeants congolais corrompus".

Publicité

Il les a également appelés à consommer moins de produits électroniques riches en minerais : "Je ne vous demande pas vos dollars. Juste que vos entreprises cessent de faire ce qu’elles ont fait en Afrique, et plus particulièrement au Congo."

© Ryan Gosling/"Congo Stories".

Publicité

Ryan Gosling et Chouchou Namegabe.

Par Lise Lanot, publié le 23/01/2020

Pour vous :