Des portraits de femmes sous-titrés, le projet féministe et décalé de Sarah Bahbah

Accompagnés de sous-titres, les clichés de Sarah Bahbah nous font revisiter son adolescence dans les 90’s.

Publicité

Traduction : "Je veux juste aller sur une île déserte et guérir."

"Vous avez certainement dû croiser mon travail sur le compte de quelqu’un d’autre", déclare tout de go Sarah Bahbah dans la biographie express de son compte Instagram. Ayant commencé la photo alors qu’elle n’était qu’adolescente, elle s’est rendu compte qu’elle avait beaucoup de choses à dire et à partager, et s’est donc laissée guider par son instinct pour exprimer sa créativité.

Publicité

Inspirés par la Nouvelle Vague, ses portraits intimistes sont accompagnés de dialogues sarcastiques et cinglants. Ils racontent une histoire qui nous laisserait presque penser que l’image est tirée d’un film. Elle s’inspire de sa propre jeunesse, laissant le spectateur interpréter l’image comme il le souhaite. Sarah adopte aussi une démarche féministe en écrivant sur la sexualité féminine, elle raconte à Forbes :

"En tant que femmes, nous devons être maîtresses de nos plaisirs et enseigner aux autres la façon de les satisfaire. Nous avons besoin d’être plus libres dans nos mots, avec nos corps et ce qu’on décide de faire avec. […]

Arabella, [le nom d’une de ses séries, ndlr], représente mon existence dans une autre vie. Elle vit à travers des expériences que j’aurais moi-même pu vivre si j’avais fait des choix différents dans ma vie. […] Arabella, c’est la voix de toutes ces femmes qui ont peur de parler de certains sujets."

La photographe veut rappeler aux femmes qu’elles ont le pouvoir de dire ce qu’elles ressentent sans aucune censure. Une démarche artistique forte et inspirante, qui libère les femmes de plusieurs tabous, notamment le rapport à la sexualité.

Publicité

Traduction : "Je suis excitée et dépressive."

Publicité

Traduction : "J’ai seulement envie de rester au lit toute la journée et me masturber."

Traduction : "Ils ne t’aimeront jamais comme tu le veux."

Traduction : "Il me regarde en français."

Traduction : "Comment j'efface tout l'amour que je t'ai donné ?"

Vous pouvez découvrir tout le travail de l’artiste sur son site.

Par Dounia Mahieddine, publié le 17/11/2017

Copié

Pour vous :