© via Instagram

Sexualisée en robot sans son accord, Billie Eilish s'insurge contre le magazine Nylon

L'édition allemande de Nylon a transformé puis diffusé l’image de la chanteuse pour une couverture.

En kiosques depuis ce vendredi, le numéro de septembre du magazine Nylon Germany fait sa couverture avec un portrait de Billie Eilish. Un "hommage" que l’interprète de "Bad Guy" n’a pas vraiment apprécié, d’autant plus qu’elle n’avait pas été avertie du choix de la rédaction.

C’est donc avec étonnement qu’elle a découvert une version robotisée d’elle-même, visiblement nue et sans sa chevelure verte. Le portrait, qui lui ressemble finalement peu, a été réalisé en 3D par l’artiste numérique Marcel C. Wilkens, à l’occasion d’un numéro consacré aux prodiges du digital.

Publicité

La couverture de "Nylon Germany", "Billie Eilish", septembre 2019-mars 2020. (© Marcel C. Wilkens)

Sur le compte Instagram de Nylon Germany, Billie Eilish ne s’est pas gênée pour exprimer son ressenti quant à cette une, en détaillant point par point l’objet de sa colère :

Capture d’écran du post (depuis supprimé) de Nylon Germany, sur son compte Instagram, montrant le commentaire de Billie Eilish. (Via Nova1069)

Publicité

"Qu’est-ce que c’est que cette merde ? Premièrement, je n’ai jamais été approchée par Nylon pour cette couverture. Je ne savais pas qu’elle allait exister, pas plus que les gens de mon équipe. Deuxièmement, ce n’est même pas une vraie photo de moi, je n’ai pas eu mon mot à dire. Troisièmement, vous avez fabriqué une photo de moi sans T-shirt ? C’est pas vrai ? À 17 ans ? Et en faire la couverture ? Même si la photo est censée être une version robot de moi, je n’ai pas donné mon accord pour ça. Quatrièmement, vous m’avez retiré tous mes putains de cheveux ?"

La couverture retirée des kiosques

Face à la réaction de l’artiste, Nylon a décidé de retirer la couverture comportant son portrait (pour le même numéro, une deuxième couverture avait été faite avec les influenceuses allemandes Lisa et Lena, également robotisées et a priori dénudées).

"Nous valorisons et défendons la liberté artistique, mais nous respectons également les sentiments de Billie Eilish et de ses fans. Nous sommes des fans nous-mêmes. Nous avons donc décidé de retirer notre deuxième couverture avec Billie Eilish. Nous n’avons jamais eu l’intention de créer un look insultant pour Billie", a déclaré la rédaction, toujours via son compte Instagram.

Publicité

L’énervement de la chanteuse prend d’autant plus de sens quand on repense à la campagne pour Calvin Klein à laquelle elle a participé : elle y expliquait notamment que porter des vêtements amples lui évitait de recevoir des remarques sur son corps.

Par Pauline Allione, publié le 03/09/2019

Copié

Pour vous :