Qu’est-ce que le tirage au platine-palladium ?

Pour que ton image traverse les siècles, voire les millénaires.

© Tyler Shields

Le tirage platine-palladium est un procédé d’impression photographique qui nécessite le contact d’un négatif et d’un mélange photosensible de sels de platine et de palladium. Ce procédé était très utilisé au XIXe siècle, souvent sous le nom de platinotypie, puis est rapidement devenu désuet lorsque les tirages par agrandissement sur papier argentique sont arrivés.

Publicité

C’est seulement dans les années 1960 que le photographe Irving Penn a redécouvert ce procédé, après avoir été déçu par la qualité des reproductions de ses photographies dans plusieurs magazines. Fasciné par la beauté de ces tirages mais aussi par leur pérennité – les images pourraient se conserver 1 000 ans –, le photographe en a rapidement fait sa signature.

Comme le relate le site Peta Pixel, le photographe américain Tyler Shields a récemment voulu s’essayer au tirage au platine-palladium. Il a donc profité d’un séjour dans l’Arizona pour rendre visite à Hidden Light LLC, une entreprise d’imprimerie d’art. Il a donc rencontré l’imprimeur qui lui a montré l’utilisation de ce procédé, démonstration qu’il a filmée et mise en ligne sur la chaîne d’Hasselblad avec qui il collabore depuis longtemps.

Pour que le procédé fonctionne, il faut tout d’abord préparer l’émulsion chimique à base de sels de platine et de palladium, donc. Une fois cette préparation prête, il faut la répandre sur du papier pour le rendre photosensible. Une fois que le papier a eu le temps de sécher, il suffit de poser le négatif dessus et de mettre le tout dans une machine spéciale à ultraviolets. Enfin, l’image est ensuite placée dans un bac d’eau et des produits chimiques sont versés pour révéler l’image, qui apparaît instantanément.

Publicité

Un procédé qui reste éblouissant par sa beauté et dont les images révélées risquent de durer bien plus longtemps que la majorité de nos cartes SD. De quoi vous donner des idées pour vos prochains tirages.

Vous pouvez retrouver le travail de Tyler Shields sur son site personnel.

Publicité

Par Lisa Miquet, publié le 20/11/2018

Copié

Pour vous :