Un court-métrage retrace le parcours d'un homme qui a passé sa vie à réparer des appareils photo

Depuis soixante ans, Gian Luigi Carminati s'occupe de redonner vie à de vieux appareils photo dans son petit atelier.


Le film commence sur une musique d'Aphex Twin et s'arrête sur les objets qui entourent Gian Luigi Carminati au quotidien : des appareils photo en tout genre et de toutes les époques (Ikoflex, Rolleicord, Polaroid) ou encore des rangées infinies de vieux Pentax. Cet homme, âgé aujourd'hui de 76 ans, a passé soixante ans de sa vie à réparer des appareils photo, comme un artisan, avec quelques tournevis et beaucoup de patience. Son parcours poétique s'est toujours déroulé dans son fidèle atelier, situé à Milan.

Un métier de l'ombre

Il a vu la photographie se transformer au fil des années : six décennies pour être précis. Gian Luigi pensait que son travail allait décliner avec l'apparition de la photographie numérique : "À l'époque, une famille avait un Rolleiflex qui passait de génération en génération. Les choses sont différentes aujourd'hui." Il a débuté sa profession pendant l'essor du 35mm. Il souligne qu'il préfère le monochrome car il est "véritable, la couleur nous distrait de l'image".

Publicité

Derrière ce mini-documentaire, intitulé Master of Camera, qui met sous le feu des projecteurs un métier de l'ombre, on retrouve le réalisateur David Drills qui confie :

"Nous avons eu la chance de passer un peu de temps avec Gian Luigi, et il était heureux de partager avec nous des sujets comme ses soixante années de relation avec la photographie, pourquoi la photographie argentique est meilleure que le numérique et comment la technologie a changé son approche de cet art.

Nous avons été profondément touchés par toutes les choses qu'il nous a dites, sur la photographie et son évolution, d'un point de vue technique et non pas artistique. Cette vidéo de deux minutes raconte sa vie à travers des souvenirs."

Au-delà du technique, on décèle tout de même un peu d'art et de poésie dans sa pratique. Même beaucoup.

Publicité

repair

Capture d'écran du court-métrage Master of Camera.

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 29/12/2016

Copié

Pour vous :