Une installation rend hommage à David Bowie dans le métro new-yorkais

Dans le cadre d’une exposition qui a lieu jusqu’au 15 juillet à New York, une installation dédiée à David Bowie est visible à la station de métro Broadway-Lafayette Street.

L’esprit du chanteur continue de hanter New York. En ce moment, l’exposition itinérante "David Bowie is" se tient au Brooklyn Museum jusqu’au 15 juillet 2018. À travers les archives du Starman, elle revient sur son processus créatif, la manière dont il a révolutionné l’industrie musicale avec ses multiples facettes, ses collaborations innovantes et ses constantes réinventions de lui-même, lesquelles ont influencé les identités de nombreux artistes aujourd’hui.

Publicité

Cette exposition de grande ampleur donne à voir pêle-mêle 400 objets appartenant à Bowie : ses costumes originaux, les brouillons de ses chansons les plus connues, ses pochettes de disque originales, une installation immersive et multimédia composée de sons, de photographies et de vidéos qui retracent sa carrière, de son adolescence en Angleterre à son dernier souffle donné à New York City.

À l’occasion de cet événement, le musée a mis en place une installation dans une station de métro new-yorkaise, à l’arrêt Broadway-Lafayette Street. D’immenses photos de David Bowie signées Masayoshi Sukita, Mick Rock, Duffy, Markus Klinko, Lynn Goldsmith ou encore Ron Galella sont placardées dans la station et affichées sur les escaliers. Des tickets de métro à l’effigie de la rockstar sont vendus sur place en édition limitée. S’il est triste de voir Bowie réduit à des tickets de métro, la ville qui ne dort jamais rend tout de même un bel hommage à la carrière de cet artiste.

Autre clin d’œil, ces silhouettes en carton à l’effigie du musicien génial, placées aux quatre coins de Brooklyn et Manhattan par l’institution. Des apparitions farfelues que le musée a partagées en images sur son compte Instagram officiel. Alors si vous passez par la Grosse Pomme, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Publicité

Publicité

Publicité

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 19/04/2018

Copié

Pour vous :