Une photographe capture le moment exact où les gens ont un orgasme

Alina Oswald immortalise les êtres humains dans leur état le plus pur et le plus honnête : pendant l’orgasme.

Quand l’idée lui est venue il y a deux ans, la photographe Alina Oswald a parlé de son projet à tout son entourage à Munich, en soirées comme au travail : "Tout le monde en a, alors pourquoi ne pas le montrer ?". Son ouverture d’esprit et sa légèreté sur un sujet toujours considéré comme tabou, même dans le milieu de l’art, ont piqué l’intérêt et la curiosité des gens. Elle a commencé par tirer le portrait d’une amie, puis le sien, et bientôt, elle n’a eu aucun problème à trouver des participants.

© Alina Oswald

Publicité

Intrigués par l’aspect logistique des choses, nous avons demandé à Alina Oswald comment se déroulent les shootings, et tout commence par un verre de vin :

"Je leur rends visite chez eux le soir. On parle, on boit et une connexion s’établit. Quand on se sent prêts, j’installe mon équipement et la personne commence… Soit en solo, soit accompagnée."

Alina Oswald explique que, la plupart du temps, elle reste dans la pièce pendant toute la séance, mais qu’elle a parfois dû s’éclipser pour ne revenir qu’au moment propice et prendre la photo. "Après, on parle du shooting et je rentre chez moi avec une énergie merveilleuse et pure grâce à cette soirée", dit-elle.

Publicité

Lire les émotions sur leurs visages

© Alina Oswald

Le but d’Alina Oswald est aussi d’explorer comment ce qui commence de manière unidimensionnelle peut parfois atteindre d’autres niveaux quand les émotions s’en mêlent. Jusqu’où les spectateurs peuvent-ils pousser l’interprétation ? Elle estime que celle-ci relève d’un travail de collaboration entre l’artiste et le public.

Pour s’en rendre vraiment compte, Alina Oswald n’a pas divulgué le thème de sa série aux visiteurs de sa première exposition. Elle souhaitait découvrir si les émotions qui apparaissent dans les portraits sont suffisamment fortes pour communiquer ce qu’elles représentent sans explications.

Publicité

© Alina Oswald

L’honnêteté et l’authenticité transparaissent à travers toute la série ; il n’y a ni pose ni prise de contrôle dans ses portraits. Au moment exact où l’objectif capture les sujets, ils sont submergés de sentiments et de sensations :

"Au moment de l’orgasme, on revient à la base. On agit en fonction de notre instinct, et nous ressentons tout notre corps et des émotions, en oubliant toutes les pensées et les tracas du quotidien."

Publicité

Alina Oswald continue à photographier des sujets pour son projet qui sera bientôt publié dans un livre.

© Alina Oswald

© Alina Oswald

© Alina Oswald

Vous pouvez acheter ses portraits à l’unité sur son site et suivre Alina sur Facebook et Instagram.

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Amanda Adame, publié le 10/08/2017

Copié

Pour vous :