Le Victoria and Albert Museum ouvrira un centre de la photo en automne 2018

Le célèbre Victoria & Albert Museum, qui abrite une des plus grandes collections d'art décoratif et de design du monde, a annoncé le transfert de ses photographies dans un nouveau centre dédié à la photo, qui ouvrira à l'automne 2018.

Queen Elizabeth II, 2 juin 1953. (© Cecil Beaton/Victoria and Albert Museum, London)

Reine Elizabeth II, 2 juin 1953. (© Cecil Beaton/Victoria & Albert Museum, Londres)

Le fonds photographique du Victoria & Albert Museum sera physiquement déplacé dans ce nouveau centre, mais aussi numérisé et ajouté à la collection de la Royal Photographic Society, précise le site Artnet. C'est le cabinet David Kohn Architects qui dessinera le nouveau bâtiment. L'agence a été choisie parmi une myriade d'autres, dans le cadre d'un concours de design. Selon les designers : "Le centre sera tout à fait inédit, en raison de son échelle et des infinies possibilités qu'aura le public d'entrer en contact avec les œuvres."

Publicité

Des images par milliers

Publicité

En tout, ce seront plus de 6 000 pièces d'équipement photographique, 26 000 publications et des centaines de milliers de photographies que le centre exposera, entre les collections du Victoria & Albert Museum et de la Royal Photographic Society. Se faisant, nous assisterons à la création de l'une des plus imposantes collections photographiques du monde, présentant les travaux de "pionniers de la photographie", tels que William Henry Fox Talbot, Roger Fenton ou Julia Margaret Cameron, et d'artistes tels que Gertrude Käsebier, Paul Strand ou encore Ansel Adams.

Le V&A Museum conserve des œuvres photographiques depuis 1852, précise le directeur du musée, Tristram Hunt. Le centre constituera donc une véritable mine d'or pour tous les férus de la photo, de ses premiers balbutiements à sa gloire contemporaine. De plus, le centre proposera non seulement des expositions, mais aussi des festivals dédiés à la photographie, des parcours pédagogiques (mis en place avec le concours du Royal College of Art) et une immense base de données numériques.

Un musée historique

Érigé il y a bientôt deux siècles en l'honneur de la reine Victoria et de son époux le prince Albert, le V&A s'étend sur plus de 5 hectares et abrite des collections couvrant 5 000 années de création artistique à travers ses 145 galeries. Depuis 2011, le musée a entamé un programme de rénovation, qui passe par la  restauration physique des espaces, mais aussi la restructuration des collections, par voie numérique et par la création de nouveaux lieux tel que ce centre photo.

Publicité

La nouvelle devrait calmer les esprits, qui s'étaient enflammés en 2016 lorsque le fonds de 400 000 pièces de la Royal Photographic Society avait été déplacé du National Media Museum de Bradford au Victoria & Albert Museum, sans que la population ne soit consultée. Une petite centaine de personnalités culturelles de Londres avait alors fait entendre leur mécontentement. Après l'annonce de l'ouverture du centre photo, les raisons de ce premier déplacement apparaissent moins obscures.

'African Homeboy - Brixton, London, 1987', Normski. Avec l'aide de la National Lottery grâce à l'Heritage Lottery Fund. (© Normski/Victoria and Albert Museum, London)

African Homeboy - Brixton, London, 1987, Normski. Avec l'aide de la National Lottery grâce à l'Heritage Lottery Fund. (© Normski/Victoria & Albert Museum, Londres)

Christine Keeler, Lewis Morley (Australian, born 1925), 1963. (© Lewis Morley/Victoria and Albert Museum, London)

Christine Keeler, 1963. (© Lewis Morley/Victoria & Albert Museum, Londres)

Publicité

Par Lise Lanot, publié le 07/04/2017

Copié

Pour vous :