© Myriam Boulos

Vidéo : Myriam Boulos a documenté les heures de liberté des employées étrangères au Liban

La photographe beyrouthine a suivi les rares moments de liberté de ces femmes employées par des sponsors libanais.

Au Liban, il existe un système de "sponsor" appelé "kafala" qui permet à des employeur·se·s de recruter des employé·e·s étranger·ère·s à moindre coût, tout en étant responsables de leur statut juridique puisqu’ils gardent en leur possession tous leurs papiers.

Le dimanche est la seule journée de congés de ces travailleur·se·s. La Beyrouthine Myriam Boulos a documenté ces quelques heures durant lesquelles ces personnes peuvent vivre leur vie librement.

Publicité

La photographe s’est intéressée aux femmes victimes de ce système, les suivant lors de leurs pérégrinations de fin de semaine, entre séances d’épilation ou de coiffure, pique-niques en famille et prières multi-confessionnelles. Elle nous parle de sa série Sunday dans un One Minute Project.

L'exposition "Liban : réalités et fictions", présentée dans le cadre de la troisième biennale des photographes du monde arabe contemporain, est prolongée jusqu'au 1er décembre inclus à l'Institut du monde arabe.

Publicité

Par Lise Lanot, publié le 15/11/2019

Copié

Pour vous :