© Ed Alcock

Vidéo : le photographe Ed Alcock dresse le portrait de l'Angleterre post-Brexit

À l'occasion du festival Circulation(s) à Paris, qui célèbre la jeune photographie européenne, nous avons interviewé Ed Alcock.

Ed Alcock (de l’agence Myop) s’est prêté au jeu du One Minute Portrait lors du festival Circulation(s) à l’occasion duquel il présente sa série Home Sweet Home, réalisée dans l’Angleterre post-Brexit. Le photographe (à la double nationalité anglaise et française) a posé son regard sur l’appartenance identitaire à travers toutes les mutations qu’une nation subit au fil du temps, et sur le concept de foyer, ce qu’on appelle "home" dans la langue de Shakespeare. "Alors que l’Europe efface l’une de ses étoiles jaunes sur son drapeau, il observe son pays d’un œil à la fois tendre, ironique et désabusé, comme une façon de lui dire adieu", annonce le festival.

En 60 secondes chrono, il nous parle de son travail, de ses inspirations et d’une anecdote toute particulière lors d’un shooting.

Publicité

Publicité

L’exposition d’Ed Alcock est à découvrir à Circulation(s), au Centquatre-Paris jusqu’au 21 juillet 2019.

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 14/06/2019

Copié

Pour vous :