Warhol, Steinbeck ou Proust : à quoi ressemblaient les repas d’artistes légendaires ?

La photographe Michelle Gerard s’est lancée dans un projet fou : étudier les habitudes alimentaires des plus grands artistes de notre époque et les mettre en images.

Le petit-déjeuner d’Ingmar Bergman. (© Michelle Gerard)

C’est presque par hasard que l’idée est venue à Michelle Gerard, photographe américaine originaire de Detroit. Il y a quelques années, celle-ci est tombée sur un texte décrivant le rituel alimentaire très strict de David Lynch – qui se résumait à déjeuner à 14 h 30 au restaurant Bob’s Big Boy, chaque jour pendant sept années, et à y déguster un milk-shake… et à boire beaucoup de cafés très sucrés. "La combinaison sucre/caféine alimentait sa créativité", nous a révélé la photographe. Et les serviettes en papier du restaurant s’en souviennent. "Il a tant attribué son succès à ce rituel que j’ai commencé à me renseigner sur les habitudes alimentaires d’autres artistes."

Publicité

Pour mettre ce projet en route, elle est retournée à ses souvenirs universitaires. "J’ai utilisé toutes les ressources possibles et j’ai ensuite émis des hypothèses sur ce à quoi le reste de la scène aurait pu ressembler, en fonction de l’époque", détaille-t-elle. Voilà pourquoi certains clichés sont mis en scène sur une table de restaurant et d’autres sur un bureau entouré de mégots de cigarettes.

"Les détails étaient très importants pour moi. Tous les papiers, articles, notes et cartes postales écrits par l’artiste m’ont permis d’arriver à ce résultat. Je me suis aussi procuré des images en haute résolution et je les ai reproduites pour les photos."

Mais enquêter de la sorte sur les lubies et rituels alimentaires de personnalités décédées – et ayant vécu dans une époque où Instagram n’existait pas encore – présente de nombreux obstacles. "Il y avait des mines d’informations sur certains artistes… et très peu sur d’autres. En fait, plus l’artiste était âgé, plus il était difficile de trouver des photos ou des informations auxquelles se référer", fait-elle remarquer. Et voici à quoi cela ressemble.

Publicité

Le café et les croissants de Marcel Proust

Par Robin Panfili, publié le 28/01/2019

Pour vous :