Brand

Six tips pour rendre vos clichés uniques

On a tous envie de se démarquer sur les réseaux sociaux grâce aux photos que l’on poste. Pour cela, il faut constamment se réinventer, adopter un nouveau regard sur ce qui nous entoure et trouver l’angle unique. À l’aube de son départ pour la West Coast américaine à l’initiative d'Adobe, la photographe Nathalie Geffroy nous a livré ses tips pour trouver sa patte photographique.

Pendant 9 jours, ils seront trois photographes européens à parcourir ensemble 1 800 kilomètres, totalement imprégnés de la légendaire "cool vibe" de la West Coast américaine. Organisé par Adobe, ce voyage challengera l’œil photographique de Nathalie Geffroy, Rich McCor et Thomas Kakareko.

Publicité

C’est avec la Parisienne Nathalie Geffroy que l’on a voulu savoir comment défier nos acquis et rendre nos clichés uniques, comment se challenger soi-même pour mieux se démarquer, en photo et sur les réseaux. La photographe maîtrise les perspectives, les ombres et les contrastes, les moments décisifs et les cadrages parfaits. À travers ses nombreux voyages dans le monde, sa patte se distingue, authentique et harmonieuse. À la veille de son départ pour une fabuleuse incursion photographique, Nathalie a pris le temps de nous livrer quelques-uns de ses conseils pour développer son art tout en se laissant porter par les surprises photographiques qui font naître les plus beaux clichés.

Se laisser surprendre

© Nathalie Geffroy

Dimanche, Nathalie Geffroy était prête à s’envoler destination Los Angeles pour un voyage au rythme soutenu. "Je ne sais pas encore ce que je vais découvrir pendant ce road trip même si j’ai déjà été voir sur le Web les lieux que je vais visiter ! Je vais avoir l’embarras du choix, entre street, désert et paysages gigantesques", s’enthousiasmait Nathalie à la veille de son départ.

Publicité

L’objectif de ce voyage est de permettre à trois photographes de se challenger, de repousser leurs limites pour sortir des sentiers battus – photographiquement parlant du moins. Sans pour autant savoir ce qui l’attend, Nathalie est confiante : "L’inspiration arrive toujours une fois sur place, on ne peut jamais savoir à quoi s’attendre au préalable. C’est aussi ça la magie du voyage : de l’imprévu et de belles surprises photographiques." Le tout, c’est de se laisser surprendre pour n’avoir qu’une seule chose à faire : ouvrir les yeux.

Ouvrir grand les yeux

© Nathalie Geffroy

Neuf villes américaines en neuf jours. On ne vous fait pas le calcul. Mais il va sans aucun doute falloir agir vite, et capter l’essence d’un espace en quelques heures à peine. Grande habituée des voyages – Nathalie a parcouru le monde de l’Inde à l’Australie en passant par le Brésil, la Hongrie ou encore la Jordanie –, la photographe sait s’adapter : "Je sais rapidement m’immerger dans la vie quotidienne et dans la culture des pays. Mon œil est aujourd’hui habitué à regarder partout, à scruter, à voir et découvrir toujours de nouvelles choses."

Publicité

Pour son imminent road trip, elle est pressée d’être à l’étape Arizona : "J’ai hâte de découvrir le Grand Canyon, voir et admirer cette immensité devant nous, à en prendre plein la vue !", se réjouit-elle avant de poursuivre : "Je n’ai pas l’habitude de voir des espaces aussi immenses. Je pense que je pourrais y passer plusieurs jours pour shooter les moindres recoins, au lever du soleil et au coucher du soleil."

Savoir être patient

© Nathalie Geffroy

Cartier-Bresson l’a répété, on le sait, mais on cherche toujours ce moment décisif. Grand postulat des photographes. Il faut pourtant être à l’aise avec son matériel pour savoir dégainer rapidement. Nathalie confirme : "Comme Cartier-Bresson, j’aime beaucoup la street photography. Pour cela, il faut parfois prendre son temps, patienter, attendre la bonne personne, se positionner dans le bon angle et déclencher au bon moment."

Publicité

Il est alors utile de se rappeler la maxime suivante : "Qui a patience a paradis". Et parfois, bien plus qu’être patient, il faut être persévérant et recommencer maintes fois, comme le suggère Nathalie. Mais d’heureux hasards peuvent également surgir et il est alors l’heure de se réjouir d’un "heureux raté". La photographe acquiesce : "Parfois, on peut aussi prendre le parti d’un flou artistique maîtrisé et contrôlé." Nous voilà sauvés.

Prendre de la hauteur

© Nathalie Geffroy

Nathalie travaille beaucoup sur les points de vue, ce qui lui permet d’appréhender des espaces d’une autre manière. Le focus se fait alors sur les lignes de fuite, sur les perspectives et les blocs de couleur. S’il ne semble pas évident d’éviter la foule dans les lieux que l’on visite, la photographe parisienne à ses techniques : "Quand je pars à l’étranger, je demande aux locaux de me montrer leurs points de vue, c’est pratique et c’est un gain de temps ! Mais je fais quand même beaucoup de recherches sur Internet auparavant", confie-t-elle avant d’admettre, bien qu’on n’en saura pas plus, que dans les villes qu’elle connaît, elle a des accès perchés privilégiés…

Sortir de sa zone de confort

© Nathalie Geffroy

Pour les neuf jours de road trip, Adobe a lancé un défi à ses trois artistes : photographier quelque chose qui sort complètement de leurs codes et de leurs habitudes. Un challenge qui ne paraît pas si évident quand on est rodé à ses techniques et habitué à son matériel. "Pouvoir se dépasser et se renouveler… C’est ce que j’aime dans la photographie. J’apprends tous les jours sur des univers différents. Sortir de ma zone de confort me motive pour produire des images, des angles différents. J’ai encore tellement de choses à explorer photographiquement parlant !"

Garder une unité

© Nathalie Geffroy

Un road trip qui sera susceptible d’alimenter les feeds Instagram des trois participants. Sur l’Insta de Nathalie, les photos ont leur style unique, dont découle une parfaite homogénéité de couleurs et de thématiques. On se plonge dans un univers harmonieux, qu’importe le nombre de scrolls.

Nathalie explique : "J’essaye d’avoir une unité dans mes photos, au niveau de la lumière, des couleurs. J’aime pouvoir faire ressortir de mes photos chaque saison, jaune et orange ou bleu. Je fais très peu de retouches, je travaille la luminosité, les contrastes et les teintes en amont. J’essaye au maximum d’avoir tout à la prise de vue." Et on gardera ce dernier bon conseil : une bonne préparation n’est donc pas à négliger.

Adobe MAX, une conférence sous le signe de la créativité

Adobe MAX est le plus grand rassemblement de créatifs au monde. Une fois par an, plus de 10 000 "créas" issus du design, du Web, de la photographie ou de la vidéo se rassemblent pour échanger sur les nouvelles idées à insuffler au visuel. La conférence se tiendra cette année du 18 au 20 octobre à Las Vegas et présentera en exclusivité les dernières nouveautés Creative Cloud d’Adobe.

Mais avant, embarquez avec les trois photographes pour un road trip hors du commun au cœur de neuf villes de la côte ouest américaine, afin de porter un nouveau regard sur la créativité et d'inspirer une nouvelle génération de photographes. Nathalie Geffroy (@nathparis), Rich McCor (@paperboyo) et Thomas Kakareko (@thomas_k) feront partie de l’aventure Road to MAX. Ne manquez pas leurs plus belles photos d’un voyage sur les légendaires routes américaines.
Ce voyage inédit peut être suivi sur les réseaux sociaux grâce aux comptes des photographes, @adobecreativecloud , @lightroom et le Travel Diary Road to MAX.  

Par Adobe, publié le 09/10/2017

Copié