À Londres, un nouveau club se la joue Berghain et fera des méga soirées où les photos seront interdites

Un club anglais à l’heure berlinoise au sein duquel les photos seront interdites.

© Fold

Les Londoniens vont d’ici peu avoir un lieu où faire la fête tout au long de la nuit avec l’ouverture d’un nouveau club à l’est de la capitale. Nommé Fold, ce club initié par le collectif Shape, connu pour ses engagements contre les fermetures de clubs à Londres, prendra ses quartiers dans une ancienne imprimerie en périphérie de la capitale entre Canning Town et Star Lane. À l’intérieur, on retrouvera un dancefloor équipé d’un soundsystem de 110db qui pourra accueillir 600 personnes, des espaces détente, ainsi que cinq studios pour les créatifs qui s’y rendront.

Une des ambitions principales de ce nouveau lieu est de proposer un format de soirées à l’européenne, c’est-à-dire qui durent pendant 24 heures à partir du samedi. Lasha Jorjoliani, cofondateur du club explique : "Le programme de 24 heures nous donne une opportunité unique de surprendre, challenger et inspirer. Il faudra s’attendre à des sets rallongés, des b2bs et de manière générale, des palettes de sons plus étendues au fil des événements." Pour poursuivre la logique "berlinoise", les photos seront interdites à l’intérieur du club.

La soirée d’inauguration aura lieu le 18 août prochain. Elle verra se produire les grandes figures des soirées queer que sont Homodrop et Resis’dance, mais aussi Bodyhammer et the Dimensions Soundsystem.

Par Sophie Laroche, publié le 06/08/2018