En altérant de vieilles photographies, Amy Friend les fait briller de mille feux

En détériorant d'anciennes photographies, Amy Friend fait scintiller ses images. Une série poétique, qui traite de l'éphémère. 

© Amy Friend

À la lisière du passé et du présent, Amy Friend s'inspire de ses archives photographiques personnelles, de documents et d'objets du quotidien pour réaliser ses images. Elle transforme ses photographies familiales, ou même celles d'inconnus trouvées par hasard, et s'adonne à une réflexion sur la notion d'identité. Pour elle, ses manipulations sont un moyen de réfléchir à la manière dont nous mêlons réalité et fiction lorsque des images sont extraites de leur contexte original. Ambigus et énigmatiques, ces travaux livrent de nouveaux récits à partir de nouveaux détails. Pour sa série Assorted Boxes of Ordinary Life, l'artiste détourne des images d'anonymes réalisées avec une Super-8, et pour son projet Dare Alla Luce, présenté aujourd'hui, l'artiste orne de lumière des photos ordinaires. Sur son site Web, elle explique sa démarche : 

Publicité

"Je ne suis pas particulièrement intéressée par la capture d'une réalité 'concrète' dans mes photographies. J'ai surtout envie d'utiliser la photographie comme un moyen d'explorer la relation entre ce qui est visible et non visible. [...] Mes photographies oscillent entre ce qui est présent et absent. J'ai pour ambition de questionner la fragilité de l'objet photographique mais aussi la fragilité de notre vie, notre histoire. "

Elle modifie chacune des images à la main, les perfore pour les baigner à nouveau de lumière : les photos percées sont rétroéclairées puis rephotographiées. Perturbant le spectateur, qui ne comprend pas le scintillement de ces photos, les images brillent et retrouvent soudainement un nouvel éclat. En altérant les images, l'artiste donne une seconde vie à ces photos destinées à disparaître. La thématique de la renaissance est d'ailleurs poussée à son paroxysme, comme le suggère le titre de la série, Dare Alla Luce, qui signifie littéralement "donner la vie". Une série d'images qui traite des notions d'histoire, de mémoire et de temps, à découvrir sur les murs de La Roque-d'Anthéron à l'occasion du festival Les Récits photographiques

© Amy Friend

Publicité

© Amy Friend

© Amy Friend

© Amy Friend

Publicité

© Amy Friend

© Amy Friend

© Amy Friend

Publicité

© Amy Friend

© Amy Friend

© Amy Friend

© Amy Friend

© Amy Friend

© Amy Friend

© Amy Friend

© Amy Friend

© Amy Friend

© Amy Friend

Vous pouvez retrouver le travail d'Amy Friend sur son site personnel ou son compte Instagram.

Par Lisa Miquet, publié le 23/08/2017

Copié

Pour vous :