Florilège des appareils les plus bling-bling de l’histoire de la photo

Pour que tes photos "shine bright like a diamond".

© Boonlert Rojanaboworn/Nikon Club Thailand

Alors que la Fashion Week bat son plein et que les capitales de la mode s’animent au rythme des défilés, l’image d’un appareil photo des plus étonnants vient d’apparaître sur les réseaux sociaux comme le relate le site Peta Pixel. Il s’agit en effet d’une publicité pour un appareil Nikon paré du célèbre monogramme de la marque Louis Vuitton.

Rassurez-vous, ceci n’est pas un réel appareil photo mais un montage réalisé par un passionné membre du Nikon Club Thailand. Toutefois, si ce modèle-là est fictif – et fort heureusement –, il existe bel et bien des appareils photo plus que bling-bling. Voici les appareils les plus clinquants qui ont retenu notre attention.

Le Hasselblad 503CW

© Hasselblad

Pour fêter ses 50 ans, Hasselblad a commercialisé 500 exemplaires d’un appareil appelé "Gold Supreme 503CW". Chaque appareil a été numéroté et le dernier s’est envolé pour la modique somme de 16 000 euros au moment de sa commercialisation. Le corps de l’appareil est plaqué d’or 24 carats et entouré d’un luxueux cuir rouge. Extrêmement rares, deux de ces modèles de collection sont exposés au musée Hasselblad, et on peut en voir émerger certains sur eBay, dépassant à chaque fois la dizaine de milliers d’euros.

Le Rollei 35 S Gold

© Bonar Tambun

C’est au tour de Rolleiflex de se lancer dans l’aventure du bling-bling. Après avoir édité une première flopée d’appareils entre 1979 et 1980, dont le boîtier était en bois d’acajou avec un revêtement en peau de lézard et plaqué d’or 24 carats, la marque a décidé pour son 75e anniversaire d’aller encore plus loin.

Elle a cette fois proposé un appareil totalement plaqué or – à l’exception du barillet de l’objectif qui est "seulement" chromé. À côté du viseur, se trouve une plaque en or massif 18 carats dans laquelle est incrusté un diamant. Cette série limitée de 900 exemplaires a été fabriquée entre janvier et décembre 1995. Les caméras ont été numérotées par leur mois de production, soit 75 par mois.

Le Leica I Luxus

Avant la Seconde Guerre mondiale, l’appareil photo Leica I était devenu un véritable symbole de richesse. Pour répondre aux envies de ses mécènes fortunés, Leica a produit en très petite quantité – moins de 100 exemplaires – une version "Luxus" en or du modèle Leica I.

Rapidement, de nombreuses contrefaçons sont apparues sur le marché, les faussaires allant même jusqu’à créer des versions "Luxus" d’autres modèles de chez Leica, comme le Fed. Il y a quelques années, un véritable modèle a refait surface et s’est vendu aux enchères pour 578 000 euros, rien que ça.

Le Nikon FA Gold

© Nikon Passion

En 1984, Nikon a reçu le prix "European Camera of the Year". Pour célébrer cette récompense, la marque a sorti une édition limitée – 2 000 exemplaires – du modèle Nikon FA, cette fois-ci plaqué d’or 24 carats et en peau de lézard. Le boîtier était livré avec un objectif 50 mm f/1.4 et, comme ses modèles concurrents, s’est envolé à plus de 10 000 euros sur eBay.

Brikk Nikon Df 24K

© Brikk

La marque Brikk est connue pour créer des versions luxe de produits électroniques de notre culture populaire – téléphone, tablette, ordinateur. Elle a donc décidé en 2014 de commercialiser une version gold de l’appareil numérique Nikon DF. À l’intérieur de l’appareil, rien n’a changé, mais l’extérieur a été pimpé. Certaines parties de l’appareil comme la bague de mise au point sont recouvertes de cuir de galuchat alors que d’autres parties sont plaquées d’or pur 24 carats. L’appareil n’a été produit qu’en 77 exemplaires et est encore disponible pour la modique somme de 48 995 euros.

Avis à tous les collectionneurs qui ne sauraient que faire de leurs comptes épargne… Pour tous les autres, rassurez-vous, ce ne sont pas les revêtements plaqués or ou les diamants incrustés qui feront de vous un·e meilleur·e photographe.

Par Lisa Miquet, publié le 26/09/2018